retour article original

lundi 26 juin 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Irak (7ème partie) : Du 16 juin 2004 au 30 juin 2004
AFP, 22 juin 2004

Irak : Jacques Chirac assure le président irakien du "soutien" de la France


Le président Jacques Chirac a assuré le nouveau président intérimaire irakien Ghazi Al-Yaouar du "soutien et de la solidarité de la France" pour la reconstruction de l’Irak, dans une lettre rendue publique, mardi 22 juin 2004, par l’Elysée, à quelques jours du transfert du pouvoir.


M. Chirac avait brièvement rencontré le président irakien en marge du sommet du G8 de Sea Island (8-10 juin 2004), aux Etats-Unis, où ce dernier avait fait ses premiers pas sur la scène internationale.

Dans son message, il lui renouvelle ses "voeux très chaleureux de réussite" à une semaine du transfert du pouvoir de la coalition dirigée par les Etats-Unis aux Irakiens. "Durant cette phase si importante pour l’avenir de l’Irak, le peuple irakien et son gouvernement peuvent compter sur le soutien et la solidarité de la France qui, avec ses partenaires de l’Union européenne, est déterminée à prendre toute sa part dans la reconstruction politique et économique de votre pays", a écrit Jacques Chirac.

La France a exclu d’envoyer des soldats en Irak mais s’est dite prête à former les forces de sécurité irakiennes à la demande des nouvelles autorités. Elle est aussi disposée à annuler au moins la moitié de la dette irakienne.

Le président Chirac rappelle que la France "a plaidé avec constance depuis plusieurs mois pour une restauration aussi rapide et complète que possible de la souveraineté irakienne" et qu’elle a pris une part active au vote de la résolution 1546 du Conseil de sécurité de l’ONU organisant le transfert du pouvoir. "Il importe désormais que les autorités irakiennes tirent tout le bénéfice de ce texte, comme de l’aide que les Nations Unies et la communauté internationale sont disposées à leur apporter".

Il souligne que "la France s’est toujours tenue aux côtés du peuple irakien, dans les dures épreuves qu’il a subies, victime d’un régime cruel et d’un embargo excessivement sévère pour la population civile". M. Chirac note "l’importance des tâches" qui attendent le nouveau pouvoir, comme "la restauration complète" de la souveraineté du pays, "le rétablissement de l’ordre public et des infrastuctures économiques" ainsi que la préparation des élections prévues au plus tard au début 2005.

Agence France Presse

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source