retour article original

samedi 29 avril 2017
Vous êtes ici Accueil Informations internationales Afrique Egypte
Le Monde, 24 mai 2011

Egypte : Hosni Moubarak et ses fils seront jugés


Alaa et Gamal Moubarak

Le parquet égyptien a annoncé, mardi 24 mai 2011, le renvoi devant une cour d’assises de l’ancien président, Hosni Moubarak, et de ses deux fils, Alaa et Gamal, selon une source judiciaire. Les trois hommes vont être jugés pour le meurtre de manifestants pendant le soulèvement populaire de janvier-février et pour corruption, a annoncé le parquet général, cité par l’agence officielle Mena.


Egypte

M. Moubarak et ses fils sont actuellement en détention provisoire. L’ancien chef d’Etat se trouve à l’hôpital de Charm El-Cheikh, une station balnéaire sur la mer Rouge où il s’est réfugié après sa démission. Il y avait été admis après un malaise cardiaque pendant un interrogatoire. Ses fils, Alaa et Gama, sont détenus dans la prison de Tora, au Caire. L’homme d’affaires en fuite Hussein Salem doit aussi être déféré devant un tribunal pénal. Aux côtés d’Hosni Moubarak et ses fils, il est accusé de "meurtre avec préméditation", d’"avoir planifié le meurtre de certains participants aux manifestants pacifiques de la révolution du 25 janvier 2011" et d’avoir abusé de leur position pour s’enrichir, selon l’agence Mena. L’épouse de Hosni Moubarak, Suzanne, qui se trouve elle aussi à Charm El-Cheikh, a vu sa détention préventive levée après qu’elle eut cédé une partie de sa fortune à l’Etat. Cette semaine, les militants pro-démocratie ont appelé à de nouveaux rassemblements, vendredi 27 mai, pour exiger le procès "des symboles de l’ancien régime". Selon un bilan officiel, 846 personnes ont été tuées pendant la révolte qui a poussé M. Moubarak à la démission le 11 février.

Avec AFP et Reuters

Hosni Moubarak

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source