retour article original

vendredi 18 août 2017
Vous êtes ici Accueil Corruption Corruption en Suisse L’affaire Banque cantonale de Genève (BCGe)
Tribune de Genève, 11 juillet 2011

Corruption : La défense plaide l’acquittement de Dominique Ducret dans l’affaire de la Banque cantonale de Genève

par Catherine FOCAS et Fedele MENDICINO


Vue du Palais de Justice de Genève

Mes Robert Assaël et Jean-François Marti, avocats de l’ex-président de la Banque cantonale de Genève (BCGe) Dominique Ducret, plaident, depuis lundi 11 juillet 2011 au matin, l’acquittement de leur client devant le Tribunal correctionnel.


Suisse

« C’est un homme droit, honnête, nuancé et loyal qui a subi onze ans de torture juridique », répète Me Assaël. Aux yeux de ses défenseurs, qui multiplient les exemples, le président de la Banque cantonale de Genève a toujours « joué la carte de la transparence ». Ainsi en 1996, quand la Commission fédérale des banques écrit aux réviseurs pour s’étonner de la situation financière de l’établissement, « Monsieur Ducret en a immédiatement informé le comité de banque. Il a également fait preuve de diligence, en 1997, lorsque l’inspectorat interne, qui estimait qu’il y avait un problème de provisions, lui a fait part de son inquiétude. Il l’a écouté, même si les provisions n’étaient pas de son ressort. C’est lui, en général, qui a augmenté le niveau de contrôle au sein de la banque. Vous trouvez que c’est l’attitude de quelqu’un qui veut cacher ses agissements ? »

Catherine FOCAS et Fedele MENDICINO

Dominique Ducret (au centre de l’image) en compagnie de ses avocats Jean-François Marti et Robert Assaël

AUTEURS 

  • Catherine FOCAS et Fedele MENDICINO

  • Accueil

    éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source