retour article original

lundi 27 février 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Irak (7ème partie) : Du 16 juin 2004 au 30 juin 2004
AFP, 27 juin 2004

Irak : La résistance harcèle l’occupant et l’armée irakienne


Une personne a été tuée, dimanche 27 juin 2004, par des tirs sur un avion militaire américain qui venait de décoller de l’aéroport international de Bagdad, a indiqué un responsable militaire américain.


"Aujourd’hui à 17h00 (13h00 GMT), un avion de la coalition de type C-130 a été touché par les tirs d’armes légères alors qu’il décollait de l’aéroport international de Bagdad", a déclaré le général Mark Kimmitt. "L’appareil n’a pas subi de dommages significatifs, mais une personne à bord a été touchée, ce qui a nécessité l’atterrissage de l’avion sur le même aéroport pour administrer des soins médicaux au blessé", a ajouté le chef adjoint des opérations militaires de la coalition en Irak. "La personne, de nationalité américaine, blessée est décédée plus tard", a-t-il ajouté, sans préciser s’il s’agissait d’un militaire ou d’un civil.

Le 23 novembre 2003, un avion de la compagnie DHL de services postaux avait été touché par un missile au décollage à Bagdad, ce qui a nécessité son atterrissage d’urgence. L’incident n’avait pas fait de blessé.

Cinq tués dans la chute d’obus dans le centre de Bagdad

Cinq personnes, dont un enfant, qui se trouvaient sur le bord du Tigre à Bagdad, ont été tuées et trois autres ont été blessées par la chute de deux obus de mortier, dimanche 27 juin 2004 après-midi, a indiqué un officier de police. "Cinq personnes, dont un enfant, qui venaient de sortir du Tigre, ont été tuées et trois autres ont été blessées dans la chute de deux obus de mortier sur la rive en face du palais présidentiel", où se trouve le quartier général de la coalition, a affirmé l’officier Majid Mohamad.

Un soldat américain tué à Bagdad (armée US)

Un soldat américain a été tué, dimanche 27 juin 2004, dans une attaque à la roquette sur une base de la coalition à Bagdad, a annoncé un communiqué militaire. "Un soldat américain a été tué par la chute d’une roquette sur une base de la coalition dimanche vers 15H00 (11H00 GMT)", précise le communiqué.

Six gardes nationaux tués dans une attaque au nord de Baaqouba (police)

Six membres de la Garde nationale ont été tués, dimanche 27 juin 2004, dans une attaque armée à Jalawla, à 120 km au nord de la ville de Baaqouba, a annoncé à l’AFP le chef de la police de la province de Diyala, au nord de Bagdad. "L’attaque a été lancée peu après 17h00 (13h00 GMT) par des hommes armés contre un point de contrôle de la Garde nationale à Jalawla", a déclaré le général Walid Khaled Abdel Salam à Baaqouba, chef-lieu de la province, dont dépend Jalawla. "Les assaillants ont attaqué la position à l’aide de roquettes antichar et d’armes automatiques, tuant six membres de la Garde nationale et blessant quatre autres", a-t-il ajouté. "L’un des assaillants, qui étaient à bord d’une voiture, a été tué dans les échanges de tirs et les autres ont pris la fuite", a ajouté le général Abdel Salam, sans préciser le nombre des attaquants.

Saddam Hussein sera présenté, menotté et enchaîné, à un juge (Roubaï)

L’ancien dictateur Saddam Hussein sera présenté menotté, enchaîné et gardé par quatre policiers, à un juge qui lui fera part du mandat d’arrêt lancé contre lui, a affirmé, dimanche 27 juin 2004, à CBS, Mouaffak al-Roubaï, conseiller à la sécurité nationale irakienne. "Deux membres de la police militaire américaine le remettront à quatre policiers irakiens qui l’enchaîneront et le conduiront dans une salle d’attente", a-t-il expliqué. "Ils le conduiront ensuite dans une salle, menotté et enchaîné et le juge l’appellera par son nom "Saddam Hussein Majid". Ils lui retireront les chaînes et les menottes et le présenteront au magistrat, qui lui lira ses droits et émettra un mandat d’arrêt contre lui", a-t-il précisé. "Les policiers le menotteront à nouveau et il sera sous le contrôle des policiers irakiens", a-t-il encore dit.

Agence France Presse

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source