retour article original

mercredi 17 septembre 2014
Vous êtes ici Accueil Le lobby juif
L’Express, 6 septembre 2011

Le lobby juif : Voyage au coeur de la machine anti-islam

Suivi d’un commentaire

par Raphaël BALENIERI


Qui connaît Pamela Geller, cette blogeuse américaine aux allures de vamp siliconée, devenue en moins d’un an la figure majeure du mouvement islamophobe aux Etats-Unis ? En France, personne, ou presque. Le public français fera sa connaissance grâce au nouveau documentaire de Paul Moreira, Islam, Antéchrist et jambon beurre.


Etats-Unis

Grand reporter et journaliste, Paul Moreira a rencontré ces propagandistes de la peur, qui aux Etats-Unis comme en Europe, sont partis en croisade contre l’islamisation supposée des sociétés. Les musulmans sont partout, disent-ils. A Washington, les musulmans ont infiltré les plus hautes sphères du pouvoir, grâce à l’appui du KGB russe (sic), des talibans et des Frères musulmans. A New York, ils construisent une mosquée sur les ruines du World Trade Center et cherchent à "réduire l’Amérique en esclavage". A Paris, les fidèles d’Allah appliquent la charia dans les arrondissements pauvres de la capitale ! Car, de l’autre côté de l’Atlantique, les images des prières de rue à la Goutte d’Or ont achevé de convaincre les conspirationnistes américains : la France aurait "adopté l’Islam". Mais ces images suffisent-elles pour soutenir une telle thèse ? Ne les accusez pas d’être racistes, xénophobes, ou d’inciter à la violence. Les islamophobes américains, en bons communicants, s’en défendent : eux ne cherchent qu’à promouvoir "la justice et la vertu". Mais de fait, leurs idées inspirent le terrorisme. Robert Spencer, le "cerveau" de la nébuleuse anti-Islam aux Etats-Unis, est cité 68 fois dans Une Déclaration d’indépendance européenne, le manifeste d’Anders Breivik, auteur de la tuerie du 22 juillet 2011, en Norvège. Dix ans après les attentats du 11 septembre, ces paranoïaques n’ont jamais été si puissants. Véritables professionnels du mensonge, leur réseau est mondial, et leur propagande totale. A tel point que leur rhétorique est aujourd’hui récupérée par la frange populiste des Républicains américains, après avoir été relayée en boucle par un polémiste bouffon, Glenn Beck, sur Fox News. Ce dernier a finalement été remercié, en avril 2011, par le patron de la chaîne de télévision conservatrice, qui le trouvait trop..."répétitif".

Raphaël BALENIERI

Pamela Geller en compagnie de Robert Spencer

Commentaire

L’article de Raphaël Balenieri passe complètement sous silence le fait que la campagne islamophobe mondiale est orchestrée par le régime raciste israélien et relayée par le lobby juif international, avec la participation zélée de politicards d’extrême droite non-juifs et de chrétiens fondamentalistes partisans d’Israël. Ainsi, par exemple, Raphaël Balenieri s’abstient de mentionner que Pamela Geller et Robert Spencer sont tous deux des juifs et des agents israéliens. Glenn Beck est un partisan d’Israël. Lorsque le lobby juif organise des campagnes islamophobes aux Etats-Unis, il invite des politicards européens auxquels l’islamophobie tient lieu de fond de commerce. Et quand le lobby juif, dissimulé derrière ses marionnettes de l’extrême-droite, organise des campagnes islamophobes en Europe, des rabbins se déplacent depuis les Etats-Unis pour venir aboyer contre les musulmans. La finalité de ces campagnes islamophobes est de faire passer le régime raciste israélien pour "le bastion de l’Occident face à la menace islamique".

Frank BRUNNER

Glenn Beck

AUTEURS 

  • Raphaël BALENIERI

  • Le lobby juif : Voyage au coeur de la machine anti-islam

    7 mars 2012   [retour au début des forums]

    Bonjour,

    Je lis votre message et je me rends compte à quel point votre site internet ne mérite en aucun cas la revendication de la liberté d’expression mais plutôt la liberté de pouvoir insulter et d’hurler avec les loups !

    Vous faites un véritable copier-coller de la rhétorique des islamistes en déclarant comme "juif" et "agent israélien" toute personne qui s’oppose à eux ! Ce terrorisme intellectuel se retrouvait déjà chez les communistes qui traitaient sous Staline leurs opposants réels ou supposés de "contre-révolutionnaires", de "bourgeois" et "d’agents capitalistes". Pamela Geller est juive ça personne ne le lui reprochera mais sachez pour votre information que Robert Spencer est un grecque catholique melkite !

    Vous qui parlez "des rabbins [qui] se déplacent depuis les Etats-Unis pour venir aboyer contre les musulmans" pourquoi ne mentionnez pas le rabbin Michael Weisser qui s’est opposé à toute surveillance d’organisation jihadiste suspecte à New York en prétextant que "d’un point juif ça m’a rappelé des choses qui se passaient en Allemagne dans les années 30" (http://www.bbc.co.uk/news/world-us-canada-16366971) et j’imagine que vous pensez exactement la même chose !
    Mais Spencer posa de très bonnes questions à ce rabbin. Les USA interdisent-ils aux musulmans d’épouser des non-musulmans ? Est-ce qu’ils interdissent aux musulmans de travailler dans l’administration publique ? Est-ce qu’ils interdissent aux musulmans d’avoir la citoyenneté américaine ? Exercent-ils des discrimination contre les avocats et les docteurs musulmans ? Bien sûr que non ! Et la chose peut exactement se dire en ce qui concerne la Suisse avec la victimisation outrancière du Conseil Islamique Suisse qui compare la situation des musulmans à celle des juifs de l’allemagne nazi ! Cette rhétorique commence d’ailleurs à devenir vraiment stéréotypé.

    Vous me parlez des minarets ? Sachez qu’il ne représente pas une obligation doctrinale pour les musulmans comme l’a reconnu Tariq Ramadan dans un de ces débats face à Oskar Freysinger ! Le minaret est comme l’a dit Recep Tayipp Erdogan une "baïonnette" par conséquent le "oui" à l’interdiction de la construction des minarets fut un "non" à l’islamisation ! D’ailleurs la première réaction de Freysinger (dont un reportage de la TSR montre qu’il fut tout aussi choqué que vous par la victoire du "oui") au résultat a été de dire que cette votation n’allait en aucun cas porter atteinte à la pratique de leur foi et cela fut reconnu par la Cour Européenne des Droits de l’Homme : "S’agissant des requérants dans les présentes affaires, la Cour relève en premier lieu qu’ils se plaignent essentiellement que la disposition constitutionnelle litigieuse heurte leurs convictions religieuses, mais n’allèguent pas que celle-ci ait eu un quelconque effet concret à leur égard. De l’avis de la Cour, ils ne sont donc pas directement victimes de la violation alléguée de la Convention. Ils ne sont pas non plus victimes indirectes." http://blog.sami-aldeeb.com/2011/07/08/interdiction-des-minarets-la-cour-europeenne-des-droits-de-lhomme-rejette-deux-requetes/

    Bien sûr l’immense majorité des musulmans ne se lancent pas dans le Djihad, cette doctrine expansionniste et impérialiste qui veut que le monde entier soit soumis au califat islamique, de la même façon que l’immense majorité des chrétiens ne tendent pas l’autre joue lorsqu’ils reçoivent une baffe. Cela Geller et Spencer l’ont toujours reconnu ! C’est d’ailleurs pour ça que circule un pamphlet intitulé "Jihad, l’obligation oubliée".

    Vous qui vous plaignez des atteintes à la liberté d’expression. Pourquoi vous ne vous indignez jamais du fait que des gens comme Geert Wilders, Robert Spencer, Ayaan Hirsi Ali, Wafa Sultan et Ali Sina se fassent constamment diabolisés, insultés et censurés ?

    Répondre à ce message

    Le lobby juif : Voyage au coeur de la machine anti-islam

    7 décembre 2012   [retour au début des forums]

    Pourquoi parlez-vous à chaque fois de Juifs ? pour essyer de poser une nouvelle fois, la victimisation historique de ce peuple qui a tant souffert ? Si cett religion a subi l’une ou l’autre coup au cours de son histoire, ça ne l’a pas été plus ou moins que ce que toutes les autres religions ont dû faire face ! La différence vient des sionistes ! c’est eux qui ont réussi à s’accaparer cette "victimisation industrielle" pour se dédouaner de tous leurs actes et se défendre à chaque fois contre les "antisémites" notoires ! Pauvres caliméros ! Les sionistes sont un idéologie et n’ont de ce fait aucune attache avec la religion véritable ! Ils utilisent Dieu pour s’affranchir de toutes les exactions qu’ils commettent à travers le monde ! et si vous vous insurgez, hop ! antisémite vas ! ou tu te tappes l’ADL et sa batterie d’avocats qui sont des sionistes convertis ! et qui n’oublient pas au passage de se sucrer un maximum ! Les sionistes n’ont pas de limitations géographiques, ni ethnologiques, on trouve tout autant des sionistes athées pour leur toute grande majorité, que Juifs, qu’Arabes ou Chrétiens, donc la nébuleuse est plus difficilement cernables, puiqu’incolore et inodore ! Leur façon de travailler est pété et répétée jusqu’à plus soif, de vrais digne représentant de Goebbels ! En fait, cette nébuleuse, commence dans le nazisme et se termine dans le nazisme, après un crochet assez long par l’apartheid ! Le professeur Leibowitz, traite la politique israélienne au Liban de judéo-nazie." Yediot Aharonoth, 2/07/82, p 6. La paranoïa maladive des sionistes qui voit des complots et des haines antisémites partout pour se dispenser d’affronter leur propre islamophobie ! Ce qui importe est d’affirmer avec conviction son islamophobie, nouvelle peste du siècle, tout en la déguisant sous les habits de la laïcité, de l’humanisme, du féminisme, de la lutte contre les extrémismes, puisqu’on n’est plus à une contradiction ou à un reniement près ! Heureusement de plus en plus de gens, et même au sein de cette détestable idéologie, se réveillent et se lèvent pour montrer du doigt ce nouveau cancer de l’humanité ! Quant à vos exemples, ils sont simplement absurdes à souhait, car comment laisser parler des sionistes qui se cachent sous une islamophobie primaire et venir encore parler de liberté d’expression ? La liberté d’expression n’a jamais inclus la discrimination, la haine, l’insulte portées à leur paroxysme ! Beaucoup de gens pensent que l’isalamphobie a commencé avec le 9/11 ? c’est faux ! l’islamophobie est née avec le sionisme et avec son instigateur Théodor Herzl. The Zionist Story, un film de Ronen Berelovich (ex soldat de l’armée israelienne)en donne une image qui fige le sang dans les veines. Le néo-conservatisme nouveau nom du sionisme est un courant d’idées apparu aux États-Unis au lendemain de la Seconde Guerre mondiale. Il se développe dans un milieu de journalistes trotskistes, autour de la revue de l’American Jewish Committee Commentary. Au cours des années soixante, les néo-conservateurs sont transformés par l’enseignement de Leo Strauss et d’Alan Bloom à l’université de Chicago. Ils pensent stopper la décadence morale de l’Occident en alliant la Raison et la Foi, la Science et la Bible, les États-Unis et Israël. on leur doit l’assimilation du communisme au nazisme, la théopolitique (croyance selon laquelle la paix mondiale est subordonnée à l’établissement d’un État juif en Terre Sainte), et surtout le « choc des civilisations ». Ce concept, inventé par Bernard Lewis et Samuel Huntington, sert d’alibi intellectuel aux aventures coloniales dans le monde musulman (Palestine, Afghanistan, Irak). Il est également utilisé pour motiver les pays et populations récalcitrants en agitant le péril arabo-musulman, comme était agitée autrefois la menace bolchévique. Bien que cette notion ait été + ou - abandonnée par l’administration Obama, elle reste centrale dans la propagande sioniste. Les néoconservateurs s’identifient finalement au parti de la guerre et changent de formation politique à chaque alternance présidentielle. Ils sont démocrates sous Carter, républicains sous Reagan et Bush père, démocrates sous Clinton, républicains sous Bush fils, et à nouveau démocrates sous Obama. Serviteurs de chaque président, ils lui conseillent toujours d’étendre la « démocratie » par la force et de soutenir Israël.

    A quoi sert un lobby ? A faire pression, pardi ! Et le faire partout où il y a lieu. L’Histoire, par exemple. Vous allez nous dire qu’il y va là d’un thème sérieux et que toute pression... eh bien, non ! On peut tout modifier, falsifier, déformer, pour peu qu’on y mette du sien, et le lobby sioniste s’y connait en la matière. Voici qu’il veut déformer les événements qui suivirent la proclamation de l’entité sioniste en Palestine. Soit les déportations, massacres et autres joyeusetés qui s’en suivirent. Souvenez-vous, la Palestine, au départ, c’était « une terre sans peuple, pour un peuple sans terre », et nous y avons cru...La vérité, cependant, reprend toujours, tôt ou tard, ces droits. En attendant, Messieurs, mentez, mentez, il en restera toujours quelque chose !

    Répondre à ce message,SVP

    Le lobby juif : Voyage au coeur de la machine anti-islam

    20 octobre 2011   [retour au début des forums]

    Si le lobby sionistea pu dominer et bailloner le monde entier, c’est grâce à la lacheté des partis politiques et des intellectuels de tout bord. mais ils ne savent pas qu’aprés avoir achevé cette premiére tâche, il leur faudra un autre épouvantail à agiter. A qui le tour ?

    Répondre à ce message

    Accueil

    éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source