retour article original

jeudi 23 février 2017
Vous êtes ici Accueil Corruption Corruption en Suisse L’affaire Banque cantonale de Genève (BCGe)
Tribune de Genève, 14 septembre 2011

Corruption : Les anciens accusés de l’affaire de la Banque cantonale de Genève obtiennent 4,3 millions d’indemnités de l’Etat

par Catherine FOCAS et Fedele MENDICINO


Vue du siège de la BCGe, à Genève

Les cinq accusés dans le procès-fleuve de la Banque cantonale de Genève (BCGe) réclamaient à l’Etat de Genève quelque 26 millions. Pour le dommage économique subi à cause de leur participation à la procédure pénale qui les visait, à titre de tort moral, et enfin à titre d’indemnité pour les honoraires de leurs avocats.


Suisse

Dans le jugement rendu public mardi 13 septembre 2011, la justice leur accorde finalement 4,3 millions. Un montant qui sera majoré de 5 % d’intérêts à partir de 2006. La somme totale avoisine donc les 5,45 millions de francs. Rappelons que trois d’entre eux ont été acquittés le 22 juillet 2011. Il s’agit de l’ex-président de l’établissement, Dominique Ducret, qui réclamait de l’Etat 6,5 millions. Et des deux réviseurs de la fiduciaire Ernst&Young, qui demandaient respectivement 9,5 millions et 7 millions. Les prétentions des ex-directeurs de la Banque cantonale de Genève qui n’ont été que partiellement acquittés (pour la gestion déloyale), mais condamnés pour les faux dans les titres sont plus modestes. Rappelons que l’Etat de Genève a perdu environ 2 milliards de francs dans le sauvetage de l’établissement menacé de faillite.

Catherine FOCAS et Fedele MENDICINO

Dominique Ducret, ex-président de la BCGe

AUTEURS 

  • Catherine FOCAS et Fedele MENDICINO

  • Corruption : Les anciens accusés de l’affaire de la Banque cantonale de Genève obtiennent 4,3 millions d’indemnités de l’Etat

    14 septembre 2011   [retour au début des forums]

    Pourquoi chipoter pour deux petits milliards alors que la Justice du canton de Genève a des choses beaucoup importantes à faire en veillant à ce qu’aucune critique ne vienne troubler l’idylle perpétuelle qui règne entre Genève et Israël.

    Répondre à ce message

    Accueil

    éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source