retour article original

mercredi 22 février 2017
Vous êtes ici Accueil Corruption Corruption au Mexique
AFP, 5 octobre 2011

Corruption : 261 policiers mexicains renvoyés et 66 arrêtés à Santa Catarina


Des policiers à Santa Catarina

Un total de 261 policiers ont été démis de leurs fonctions, et 66 d’entre eux ont été arrêtés, à Santa Catarina, au nord du Mexique, dans le cadre d’une vaste opération anti-corruption, a annoncé, mardi 4 octobre 2011, le maire de cette localité proche de la ville de Monterrey.


Mexique

Le maire, Gabriel Navarro, a précisé que 48 policiers avaient échoué à des tests de « confiance », certains d’entre eux ayant été convaincus de consommation de drogue et de détention de biens volés. Un total de 124 agents qui ne se sont pas présentés à ces tests ont été exclus d’office, et 66 autres ont été placés en détention provisoire et font l’objet d’une enquête sur leurs liens présumés avec le crime organisé, a-t-il ajouté. Un dernier groupe de 23 policiers a été renvoyé pour raisons administratives, selon la même source. Cette purge, qui frappe quasiment les trois quarts des forces de police de Santa Catarina, résulte d’une campagne anti-corruption lancée, en 2010, dans l’État du Nuevo Leon, frontalier avec les États-Unis. Cet État fait face depuis plusieurs mois à une montée de la violence résultant principalement de l’affrontement forcené qui oppose le cartel du Golfe à celui des Zetas, son ancien bras armé formé d’anciens militaires d’élite de l’armée mexicaine. Les 103 policiers ayant réussi à passer l’épreuve des tests recevront des renforts de l’armée et de la police fédérale pour maintenir l’ordre dans cette ville de quelque 260000 habitants.

Agence France Presse

Gabriel Navarro

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source