retour article original

mercredi 29 mars 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Soudan (1ère partie) : Du 9 février 2004 au 31 août 2004
AFP, 1er juillet 2004

Soudan : Kofi Annan se rend au Darfour


Le camp de réfugiés d’Abu Shok, le 25 juin 2004

Le secrétaire général de l’ONU, Kofi Annan, s’est rendu, jeudi 1er juillet 2004 au matin, au Darfour, dans l’ouest du Soudan, théâtre, selon les Nations Unies, de la pire crise humanitaire dans le monde, a indiqué le bureau de l’ONU à Khartoum.

Soudan


La visite de M. Annan intervient au lendemain d’une tournée du secrétaire d’Etat américain Colin Powell dans cette zone sinistrée. M. Powell avait estimé, à son retour, que la crise dans le Darfour ne répond pas à la définition légale d’un génocide même si elle est extrêmement sérieuse. Les deux hommes ont tenu, mercredi 30 juin 2004 au soir, une réunion, à l’aéroport de Khartoum, consacrée à la situation dans le Darfour, où le conflit entre une rébellion locale et les milices pro-gouvernementales a fait environ 10000 morts et un million de déplacés.

Colin Powell en compagnie d’Omar Al-Bashir

M. Annan doit effectuer une tournée dans un camp de réfugiés de la région d’Al-Facher. Selon Paula Claycomb, porte-parole de l’UNICEF au Soudan, la région du Darfour-nord compte à elle seule 250000 déplacés regroupés dans 15 camps, écoles et autres lieux. Elle a souligné que les problèmes sanitaires s’aggravaient à l’approche de la saison des pluies et qu’il y avait notamment des risques d’épidémies de malaria.

Mustafa Osman Ismail en compagnie de Kofi Annan

Le secrétaire général doit se rendre par la suite au Tchad, pays voisin du Soudan, qui a donné asile à quelque 100000 réfugiés du Darfour.

Des sacs de farine sont stockés au camp de réfugiés d’Abu Shok, le 25 juin 2004

Kofi Annan s’était entretenu, mercredi 30 juin 2004, avec le vice-président soudanais Ali Osmane Mohamed Taha, ainsi qu’avec le ministre des Affaires humanitaires, Ibrahim Mahmoud Hamed, qui a affirmé que le Soudan allait "coopérer avec l’ONU pour tenter d’éviter une catastrophe humanitaire" dans le Darfour.

Un camp de réfugiés au Darfour, le 30 juin 2004. Colin Powell, lors de sa visite éclair au Darfour, a été assailli par des milliers de réfugiés désespérés dans un camp de personnes déplacées

M. Annan doit rencontrer le président Omar al-Béchir, vendredi 2 juillet 2004, à son retour du Darfour.

Une soudanaise et son enfant, à l’hôpital d’El-Fasher, le 24 juin 2004

Le secrétaire général de l’ONU avait demandé, mardi 29 juin 2004, au gouvernement soudanais, de faciliter l’entrée de l’aide humanitaire au Darfour et de contrôler les milices pro-gouvernementales accusées de terroriser la population. "Si le gouvernement soudanais n’est pas capable de protéger ses citoyens, ou refuse de le faire, la communauté internationale doit agir", avait-il ajouté.

Agence France Presse

Une soudanaise et son enfant, à l’hôpital d’El-Fasher, le 24 juin 2004

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source