retour article original

vendredi 28 avril 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Irak (8ème partie) : Juillet 2004
AFP, 1er juillet 2004

Irak : Saddam Hussein devant le Tribunal spécial irakien (TSI)


Le président irakien déchu Saddam Hussein a refusé, jeudi 1er juillet 2004, de signer l’acte énonçant les sept chefs d’accusation le visant et a justifié l’invasion du Koweit en août 1990, a indiqué à l’AFP un haut responsable du Tribunal spécial irakien.


Vêtu d’un costume noir, il a affirmé refuser de signer l’acte d’accusation en l’absence d’un avocat, durant l’audience qui a duré trente minutes. Il n’a réagi qu’au chef d’accusation concernant l’invasion du Koweit. "Le Koweit est un territoire irakien. Je ne l’ai pas envahi. Je suis rentré au Koweit car les koweitiens achetaient les femmes irakiennes pour 10 dinars", a-t-il dit, cité par le responsable.

"Bush est ignoble", lance Saddam Hussein au tribunal

Saddam Hussein a qualifié le tribunal de "théâtre pour la campagne électorale du président américain Bush", qui est "ignoble", a-t-il dit selon un haut responsable du Tribunal spécial irakien (TSI). Il a répété plusieurs fois : "Je suis le président de la République irakienne et je suis irakien", a raconté ce haut responsable.

Saddam Hussein "un criminel de guerre qui mérite la peine capitale" (Koweit)

"Saddam Hussein est un criminel de guerre, un responsable de génocides qui mérite la peine capitale pour les atrocités commises contre les peuples irakien et koweitien", a déclaré à l’AFP le ministre de l’Information. Il était interrogé sur les propos du président irakien déchu lors de sa première comparution devant le Tribunal spécial irakien (TSI) à Bagdad qui lui a signifié l’acte énonçant les sept chefs d’accusation le visant, dont l’un concernant l’invasion du Koweit que ses troupes avaient occupé d’août 1990 à février 1991.

Le général Sanchez, plus haut gradé américain en Irak, remplacé

Le plus haut gradé américain en Irak, le général Ricardo Sanchez, a quitté, jeudi 1er juillet 2004, son poste, pour être remplacé par le général George Casey à la tête de la force multinationale, a constaté un journaliste de l’AFP. Une cérémonie de passation de pouvoir s’est déroulée à la base militaire Victory, la principale base américaine à Bagdad, située près de l’aéroport. Le général quatre étoiles Casey, 55 ans, était le numéro deux de l’Armée de terre.

Le général de corps d’armée Sanchez retourne à son ancien poste de commandant des forces armées américaines en Allemagne. Les responsables du Pentagone ont insisté sur le fait que le remplacement du général Sanchez était une simple rotation et n’avait rien à voir avec le scandale des tortures infligées par des soldats américains à des détenus irakiens dans la prison d’Abou Ghraib.

Un soldat de la Force multinationale tué dans le nord de l’Irak (armée)

Un soldat de le Force multinationale a été tué et deux autres ont été blessés, jeudi 1er juillet, près de la ville de Mossoul, dans le nord de l’Irak, a indiqué un communiqué militaire américain. "Un soldat de la Force multinationale a été tué et deux autres ont été blessés par un engin qui explosé au passage de leur convoi au sud de Mossoul le 1er juillet 2004", a affirmé le communiqué sans préciser la nationalité des victimes.

Les gendarmes portugais restent en Irak jusqu’au 12 novembre (officiel)

Le contingent de gendarmes portugais restera en Irak jusqu’à la fin prévue de son mandat, le 12 novembre, à la demande "expresse" du gouvernement irakien, dans le cadre des efforts de stabilisation, a annoncé, jeudi 1er juiillet 2004, le ministère portugais de l’Intérieur. "La mission (en Irak) va se prolonger jusqu’au 12 novembre de cette année", a indiqué un communiqué. "La présence d’une force portugaise en Irak découle de la volonté expresse du gouvernement" irakien, poursuit le document.

Le Portugal, dont le gouvernement a soutenu l’intervention américano-britannique en Irak malgré les réticences du président, a envoyé, en novembre 2003, un contingent de 128 hommes de la GNR (Garde nationale républicaine, gendarmes), stationnés près de Nassiriyah.

Agence France Presse

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source