retour article original

mercredi 22 février 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Irak (8ème partie) : Juillet 2004
AFP, 5 juillet 2004

Irak : Selon Iyad Allawi, Damas et Téhéran doivent soutenir la présence des troupes d’occupation


Le Premier ministre irakien Iyad Allaoui, a appelé, lundi 5 juillet 2004, la Syrie et l’Iran à soutenir la présence de la Force multinationale (FMN) en Irak, au lendemain de l’appel commun syro-iranien au départ rapide des forces étrangères occupant le pays.


"Je pense que les frères présidents en Syrie et en Iran doivent réviser (leur position) dans l’intérêt de l’Irak. Au contraire, ils doivent soutenir la présence des forces multinationales", a déclaré M. Allaoui à la télévision satellitaire Al-Arabiya, basée à Dubai. Les présidents syrien et iranien, Bachar Al-Assad et Mohammad Khatami, ont lancé, dimanche 4 juillet 2004, à Téhéran, un appel commun au départ rapide des forces étrangères d’Irak.

"En Irak, il n’y a pas de forces d’occupation. Il y a des forces multinationales (présentes) à la demande de l’Irak et du gouvernement irakien. Leur présence est essentiellement pour assurer la sécurité", a ajouté M. Allaoui. "Le départ en ce moment de ces forces multinationales pourrait signifier une catastrophe pour l’Irak", a-t-il dit. "Leur départ alors que l’Irak n’a pas reconstitué les bases de ses forces armées et de sécurité constituera un grand danger".

M. Allaoui a par ailleurs affirmé qu’il allait dépêcher, au cours des "tout prochains jours, un vice-Premier ministre irakien à Damas porteur d’un message, de moi personnellement, à la direction syrienne". "Mon espoir est que la paix et la stabilité seront rétablies et que ces pays (la Syrie et l’Iran) se tiennent aux côtés de l’Irak", a-t-il conclu.

L’Iran comme la Syrie sont accusés par Washington de soutenir la résistance en Irak, ce que ces deux pays n’ont cessé de démentir.

Le ministre irakien des Affaires étrangères Hoshyar Zebari a indiqué, ce weekend, au Sunday Telegraph que son gouvernement avait rassemblé des informations des services de renseignement détaillant le soutien apporté par des pays voisins aux résistants, soutient l’hebdomadaire. M. Zebari n’a pas cité de pays précis, mais selon le Sunday Telegraph, des "responsables irakiens de haut rang" ont mis en cause l’Iran et la Syrie.

Agence France Presse

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source