retour article original

vendredi 24 mars 2017
Vous êtes ici Accueil Corruption Corruption au Kazakhstan
AFP, 14 février 2012

Corruption : Plainte contre Noursoultan Nazarbaiev et Timur Kulibayev


Le siège de KazMunaiGaz à Astana

Une plainte provenant du Kazakhstan et portant sur le détournement par Noursoultan Nazarbaiev et son gendre de quelque 400 millions de francs suisses dans des banques suisses a été déposée à Berne. Cette plainte s’ajoute à une procédure en cours concernant 600 millions d’euros, portant le total des fonds détournés à un milliard de francs suisses (830 millions d’euros).


Kazakhstan

La plainte contient deux volets. Le premier concerne une opération montée par le gendre du président Nazarbaiev, Timur Kulibayev. Alors qu’il en était le vice-président, il aurait racheté, en 2004, des parts de la société étatique KazMunaiGaz pour 30 millions de dollars, puis les auraient revendues, deux ans plus tard, à une holding privée pour 340 millions de dollars, a expliqué, lundi 13 février 2012, l’avocat des plaignants, Me Bruno de Preux, confirmant une information du Matin Dimanche. Selon l’hebdomadaire, la plus-value a été déposée chez BNP Paribas à Genève, sur le compte de la société Oilex, contrôlée par un homme de paille de Timur Kulibayev. Le second volet de la plainte concerne le président Nazarbaiev, qui se serait enrichi de 100 millions de dollars en 2006, en s’appropriant le groupe de télévision Khabar Agency. L’opération se serait faite, via une femme de paille par ailleurs membre de la mission du Kazakhstan auprès de l’ONU à Genève. L’argent aurait été déposé au Crédit Suisse à Zurich. La plainte a été déposée par « un groupe de citoyens du Kazakhstan opposés à la corruption étatique », a déclaré l’avocat qui les représente.

Noursoultan Nazarbaiev

Timur Kulibayev fait par ailleurs l’objet d’une autre enquête du Ministère public de la Confédération depuis 2010 pour blanchiment d’argent, portant sur 600 millions de francs suisses. Cet argent proviendrait de commissions frauduleuses obtenues par Timur Kulibayev de 2000 à 2005, alors qu’il présidait la société étatique KazTransOil. L’argent aurait atterri sur des comptes à Zurich, Genève et Lugano. La fille du président du Kazakhstan, Dinara Kulibayeva, épouse de Timur Kulibayev, a acheté récemment une propriété près de Genève pour une somme record de 74,7 millions de francs suisses (62 millions d’euros). En 2007, le magazine Forbes estimait la fortune de Timur Kulibayev à quelque 2,1 milliards de dollars.

Agence France Presse

Timur Kulibayev

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source