retour article original

jeudi 17 août 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Etats-Unis (4ème partie) : Juillet 2004
AFP, 8 juillet 2004

Etats-Unis : Condoleezza Rice rencontre à Pékin le chef de l’armée chinoise Jiang Zemin


PEKIN (AFP) - La conseillère pour la Sécurité nationale du président américain George W. Bush, Condoleezza Rice, a rencontré, jeudi 8 juillet 2004, à Pékin, l’ancien président Jiang Zemin, actuel chef de l’armée et homme fort du régime, pour des discussions portant notamment sur la Corée du Nord et Taïwan.

Elle a également eu un entretien avec le chef de la diplomatie chinoise Li Zhaoxing.


Avant de quitter Tokyo dans la matinée, Mme Rice avait déclaré dans un communiqué que "les Etats-Unis doivent renforcer leur coopération avec la Chine sur une série de sujets à travers un dialogue de haut niveau".

Elle a indiqué que les efforts pour persuader la Corée du Nord de démanteler son programme nucléaire seraient à l’ordre du jour de ses entretiens en Chine et qualifié ce problème "d’urgent".

De son côté, le ministre nord-coréen de la Défense Kim Il-Chol a accusé Washington d’intensifier "les préparatifs pour une guerre d’agression derrière le voile des pourparlers à six", regroupant les deux Corées, le Japon, la Chine, la Russie et les Etats-Unis et dont une troisième série s’était tenue fin juin 2004 à Pékin.

La Chine a appelé pour sa part Washington a assouplir sa position sur la Corée du Nord, alors que Washington ne veut s’engager pour une aide économique à Pyongyang qu’une fois que le régime de Kim Jong-Il aura promis de démanteler complètement, et non plus seulement de geler, son programme nucléaire.

Le China Daily a critiqué cette semaine le déploiement par les Etats-Unis de 10 avions de combat F-117 Nighthawk en Corée du Sud, qui peut "difficilement être considéré comme un repositionnement de routine, surtout étant donné la situation très compliquée du point de vue de la sécurité" dans la péninsule coréenne.

"Le message délivré par ces appareils ne peut pas être interprété comme un signe de paix et d’amitié", selon le journal chinois.

Jeudi 8 juillet 2004, Pékin avait de nouveau placé Taïwan au centre des relations sino-américaines.

"La question taïwanaise est le sujet le plus important et le plus sensible dans les relations sino-américaines", selon le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Mme Zhang Qiyue.

Les Etats-Unis reconnaissent la Chine communiste et ont rompu leurs relations diplomatiques avec Taïwan en 1979 mais se sont engagés à assurer la défense de l’île contre toute agression extérieure.

"L’adhésion des Etats-Unis au principe de la Chine unique (...) est la base politique du développement sain des relations bilatérales", a ajouté Mme Zhang.

La Chine, qui menace d’utiliser la force si les dirigeants taïwanais déclaraient formellement l’indépendance de l’île, prévoit d’organiser cet été des manoeuvres amphibies dans le détroit de Formose, face à Taïwan.

Les Etats-Unis prévoient de leur côté des exercices militaires d’envergure exceptionnelle dans l’ouest du Pacifique, également cet été.

Vendredi 9 juillet 2004, avant de quitter Pékin pour Séoul, Mme Rice doit rencontrer le chef de l’Etat chinois, Hu Jintao.

Agence France Presse

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source