retour article original

lundi 20 février 2017
Vous êtes ici Accueil Histoire
Reuters, 6 avril 2012

Histoire : Le siège de Sarajevo

Reportage photo


Un enfant dans un orphelinat de Sarajevo, le 26 juillet 1992

Le 6 avril 1992, Sarajevo fut encerclée par les forces serbes. Le siège de la ville dura jusqu’en octobre 1995, période durant laquelle elle subit de nombreuses destructions et une importante baisse de sa population. De 1992 à 1995, l’avenue centrale de la ville était jalonnée de tireurs embusqués, visant quiconque tentait de la traverser pour rallier l’autre côté de la ville. Les accords de Dayton mirent fin au conflit et au siège et permirent le rétablissement de l’électricité et du gaz.


Une fille blessée par les shrapnels d’un obus de mortier arrive aux urgences d’un hôpital de Sarajevo, le 3 août 1992

Des soldats bosniaques avancent vers la ligne de front, sur l’une des collines entourant Sarajevo, le 9 août 1992

Une famille scie du bois pour se chauffer, à Sarajevo, le 4 janvier 1993

Des habitants courent pour éviter les tirs des snipers, à Sarajevo, le 8 mars 1993

Un blessé atteint par un obus serbe, à Sarajevo, le 23 mai 1993

Des enfants roms dont la mère, un frère et une soeur ont été blessés par des obus, à Sarajevo, le 10 juin 1993

Une juive quitte Sarajevo pour Jérusalem, le 21 juin 1993

Une femme ramène de l’eau chez elle, à Sarajevo, le 23 juillet 1993

Des soldats bosniaques sur la ligne de front, à Sarajevo, le 16 août 1993

Des habitants viennent chercher de l’eau à une conduite éclatée, à Sarajevo, le 18 août 1993

Un père réconforte sa fille blessée par un sniper et sur le point d’être opérée, dans un hôpital de Sarajevo, le 1er février 1994

Des victimes d’un obus de mortier, à Sarajevo, le 5 février 1994

Evacuation d’une victime d’un obus de mortier, à Sarajevo, le 5 février 1994

Des blessés atteints par des obus de mortier attendent d’être soignés dans un hôpital de Sarajevo, le 5 février 1994

Des soldats français de l’ONU sur la ligne de front, à Sarajevo, le 15 février 1994

Les tours calcinées de l’université, à Sarajevo, le 9 avril 1994

Des Serbes bosniaques près de Gorazde, le 17 avril 1994

Une maison incendiée par un obus de mortier, à Sarajevo, en 1994

Une fillette pleure au cimetière de Sarajevo, en 1994

Un arrêt de tram, à Sarajevo, le 4 janvier 1995

Un impact de projectile dans une vitre, à Sarajevo, le 23 mars 1995

Une femme nettoie son appartement dévasté par un obus de mortier, à Sarajevo, le 9 avril 1995

Une femme court se mettre à l’abri, à Sarajevo, le 12 mai 1995

Des enfants, à Sarajevo, le 14 mai 1995

Un soldat polonais de l’ONU pris en otage par des Serbes bosniaques en représailles d’une attaque aérienne de l’OTAN et enchaîné à une station de radar, près de Sarajevo, le 30 mai 1995

Des habitants s’apprêtent à traverser une rue, à Sarajevo, le 7 juin 1995

Un soldat français de l’ONU à Sarajevo, le 16 juin 1995

Une fille blessée par un obus est transportée à un hôpital de Sarajevo, le 21 juin 1995

Une fille blessée par un obus de mortier est transportée à un hôpital de Sarajevo, le 25 juin 1995

Evacuation du cadavre d’une femme tuée par une roquette, à Sarajevo, le 22 juillet 1995

Des légionnaires français vont prendre position sur le mont Igman, près de Sarajevo, le 24 juillet 1995

Une blessée arrive à un hôpital de Sarajevo, le 26 juillet 1995

Un Serbe bosniaque dans le quartier de Dobrinja, à Sarajevo, le 16 août 1995

Un homme court pour éviter les snipers, à Sarajevo, le 21 août 1995

Des vendeurs attendent les clients sur un marché de Sarajevo, le 22 août 1995

Le lieu de l’explosion d’un obus de mortier, à Sarajevo, le 28 août 1995

Un soldat bosniaque épuisé, à Sarajevo, le 14 octobre 1995

Une femme porte ses effets personnels près de l’aéroport de Sarajevo, le 23 novembre 1995

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source