retour article original

mardi 25 juillet 2017
Vous êtes ici Accueil Corruption Corruption en Suisse
Le Matin, 10 juillet 2004

Corruption : Caisses noires au parti socialiste suisse

par Victor FINGAL


Vue de Basel

L’une des figures marquantes du socialisme suisse, conseillère aux Etats bâloise, a reçu 30000 francs pour sa campagne qui l’a menée à Berne.

Anita Fetz


Depuis une semaine, la presse suisse alémanique, Blick en tête, tire à boulets rouges sur Anita Fetz, 47 ans, la conseillère aux Etats bâloise. L’une des figures de proue du socialisme suisse est accusée d’avoir reçu pour sa campagne qui l’a menée à Berne quelque 30000 francs d’un promoteur soleurois douteux, Peter Ammann, 52 ans.

Vue de Berne

Bien sûr, chaque parti reçoit des dons. Mais, de l’avis de Hans-Jürg Fehr, président du PS, seules les petites sommes peuvent rester anonymes. Le hic, c’est que c’est la presse qui a dévoilé l’existence du transfert des 30000 francs.

Hans-Jürg Fehr

Autres détails troublants, c’est par le jeu de sociétés imbriquées les unes dans les autres que l’argent a été versé. Au départ, on trouve une fondation, Pro Facile, censée uniquement venir en aide aux handicapés, avec Peter Ammann comme président, mais aussi deux vice-présidents jusqu’au 2 juillet 2004. Et aujourd’hui il y a sur la sellette Anita Fetz et le conseiller d’Etat socialiste Roberto Zanetti, qui lui est accusé d’avoir encaissé 20000 francs. De fait, l’argent passait de la fondation à la société Solothurner Hof, appartenant à Peter Ammann, avant d’être versé aux bénéficiaires.

Roberto Zanetti

De son côté, le promoteur soleurois jure qu’il n’attendait aucun geste en retour. Mais Anita Fetz et Peter Ammann sont toujours liés via la société Cubus. L’an dernier, cette firme appartenant au promoteur a acheté deux immeubles de la Coop à Granges (SO) devant six prétendants. Cubus a obtenu un crédit de la Banque Coop pour couvrir un investissement de 65 millions. Le contrat est signé. Et qui siège au conseil d’administration de cette banque ? Anita Fetz.

Aujourd’hui, Peter Ammann doit faire face à une plainte pénale : au cours de la liquidation, sous la direction de Solothurner Hof, de la société bernoise Gittersberger SA, 150000 francs se seraient volatilisés. Quant à Anita Fetz, elle se mure dans le silence. Une attitude condamnée aussi bien par ses partisans que ses adversaires.

Victor FINGAL

Scène de rue à Solothurn (Soleure)

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

AUTEURS 

  • Victor FINGAL

  • Accueil

    éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source