retour article original

dimanche 20 août 2017
Vous êtes ici Accueil Histoire Les révisionnistes de la Seconde guerre mondiale
5 mai 2012

Histoire : Winston Churchill et le génocide des juifs

par Frank BRUNNER


Une machine à coder Enigma

Au cours de la Seconde guerre mondiale, les services secrets britanniques ont réussi à casser les codes utilisés par les Allemands, les Italiens et les Japonais dans leurs transmissions par radio. Le décryptage des messages était essentiellement effectué à Bletchley Park et, à partir de juin 1941, toutes ces opérations de décodage ont été appelées Ultra (pour ultra secret). Les Britanniques ont réussi à décrypter les messages codés par la machine à coder allemande Enigma, par Lorenz, par la machine à coder italienne Hagelin et par les machines à coder japonaises que les Américains surnommaient Purple et JN-25.


Une machine à coder Lorenz SZ 42

Le décryptage des messages ennemis permettait d’obtenir de précieuses informations à propos des effectifs, des mouvements de troupes, de trains, de navires, de sous-marins, d’escadrilles aériennes. On pouvait connaître l’état des stocks de munitions et de carburant de telle armée. On interceptait des rapports échangés entre les QG -y compris le QG d’Adolf Hitler- et les officiers sur le terrain.

Des soldats allemands se servent d’une machine Enigma

Si les Allemands avaient ne serait-ce que discuté d’un plan d’extermination des juifs, et plus encore s’ils l’avaient mis en œuvre, il en serait résulté la transmission d’une multitude de messages et de rapports que les services britanniques de Bletchley Park n’auraient pas manqué d’intercepter. Nul doute que, dans cette hypothèse, Winston Churchill aurait été aussitôt informé et qu’il aurait dénoncé un tel projet à l’occasion d’un de ses fameux discours. La lecture de ses Mémoires sur la deuxième guerre mondiale permet de constater qu’à aucun moment il n’a été question d’un génocide des juifs, de chambres à gaz, ni même des juifs d’une manière générale. De toute évidence, aux yeux de Winston Churchill, les juifs étaient des déportés parmi d’autres dont le sort ne se distinguait pas de celui des autres déportés.

page

AUTEURS 

  • Frank BRUNNER

  • Histoire : Winston Churchill et le génocide des juifs

    20 avril 2013   [retour au début des forums]

    Ce sont les polonais qui ont les premiers cassés enigma en 1936
    voir le livre Histoire des codes secrets de:Simon Singh,qui par ailleurs est passionnant.

    Répondre à ce message

    Histoire : Winston Churchill et le génocide des juifs

    9 août 2012   [retour au début des forums]

    La loi « Fabius-Gayssot » (pour mémoire, cette loi a été aggravée par l’intervention du juif Fabius et ses « camarades » juifs du parti socialiste, imposant l’insertion en son sein du dispositif répressif envers le révisionnisme) est une INFAMIE, instaurant un authentique terrorisme intellectuel d’espèce stalinien. En outre, elle viole la Déclaration des Droits de l’Homme de 1948 laquelle garantit notamment :

    Article 18
    Toute personne a droit à la liberté de pensée, de conscience et de religion ; ce droit implique la liberté de changer de religion ou de conviction ainsi que la liberté de manifester sa religion ou sa conviction seule ou en commun, tant en public qu’en privé, par l’enseignement, les pratiques, le culte et l’accomplissement des rites.
    Article 19
    Tout individu a droit à la liberté d’opinion et d’expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d’expression que ce soit.
    Article 20
    1. Toute personne a droit à la liberté de réunion et d’association pacifiques.
    2. Nul ne peut être obligé de faire partie d’une association.

    Attendu le fait que les socialistes sont revenus au pouvoir pour au moins CINQ ans (Fabius est ministres des Affaires étrangères, le gouvernement comptant pas mal de juifs à son ordre), il y a encore moins que jamais d’espoir que cette loi liberticide soit abolie …

    Répondre à ce message

    Histoire : Winston Churchill et le génocide des juifs

    5 mai 2012   [retour au début des forums]

    Votre article me fait penser à Vincent Reynouard qui a écrit un fascicule de 16 pages "Holocauste, ce que l’on vous cache", dans lequel il prend le contre-pied de l’histoire académique.

    Malheureusement, ce courageux historien a été victime du lobby juif. En effet, la justice française l’a condamné pour ledit écrit à de la prison ferme et à une amende de plusieurs milliers d’euros, ce sur la base de la loi Gayssot.

    Pour moi, tout historien doit être un révisionniste en puissance. C’est une démarche scientifique naturelle. Quant à l’Etat, son rôle n’est pas de définir la vérité historique par des lois qui, en fait, restreignent la liberté des chercheurs.

    Bravo à tous ceux qui remettent en cause librement le génocide juif en apportant les preuves nécessaires !

    Répondre à ce message

    Histoire : Winston Churchill et le génocide des juifs

    11 mai 2012   [retour au début des forums]

    Si un historien contestait l’existence des goulags , il ne risquerait rien ; il pourrait même déclarer que les cent millions de victimes du communisme était chose nécessaire pour régénérer le monde et ce sans qu’aucune loi Gayssot ne lui tombe dessus.

    Qui pourrait donc m’expliquer la raison de cette différence de traitement ?

    Sans prendre partie , j’invite les petits soldats du communiste Gayssot à réfléchir sur ce point :

    Les révisionnsites se trompent ; soit. Mais ne croyez-vous qu’un révisionniste qui a accepté pour défendre ses idées de perdre sa situation,d’être victime du lynchage médiatique, d’être mis au banc de la société,d’être privé des aides sociales pour ses enfants et d’être jeté en prison ,parfois pour plusieurs années , n’a pas quelque chose à dire sur la Shoah , sur la Seconde guerre mondiale et ce avec autant de droit que l’historien conformiste bien protégé dans son bureau feutré ?

    Luc Elmlinger

    Répondre à ce message,SVP

    Histoire : Winston Churchill et le génocide des juifs

    11 mai 2012   [retour au début des forums]

    Monsieur Elmlinger, vous êtes un homme droit...

    Répondre à ce message,SVP

    Histoire : Winston Churchill et le génocide des juifs

    11 mai 2012   [retour au début des forums]

    Merci et avec toute mon amitié.

    Luc Elmlinger

    Répondre à ce message,SVP

    Histoire : Winston Churchill et le génocide des juifs

    14 mai 2012   [retour au début des forums]

    Monsieur Elmlinger, on ne peut qu’approuver votre message. Je m’emploie depuis des années à dénoncer ces comportements discriminatoires. L’évidence est telle sur ce sujet que l’on est béat d’admiration devant la constance d’une certaine communauté dans sa volonté de maintenir sous le boisseau une vérité... et de transformer en dogme un mensonge ... J’aimerais rester en contact avec vous pour progresser vers plus de sagesse. vecker orange.fr

    Répondre à ce message,SVP

    Histoire : Winston Churchill et le génocide des juifs

    20 août 2012   [retour au début des forums]

    Peut être que cet homme là donne aussi une vérité ?
    en tout cas tout porte à croire à cette vérité.
    Nous musulmans restons le dernier obstacle à l’esclavage du monde par ces usurpateurs et criminels du monde.
    Merci pour ces paroles sortant de l’ordinaire moribond.
    Merci à tous.

    http://www.youtube.com/watch?v=-QN6rnYJQBY&feature=related

    Répondre à ce message,SVP

    Accueil

    éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source