retour article original

jeudi 17 août 2017
Vous êtes ici Accueil Informations internationales Afrique Ethiopia
AFP, 10 septembre 2012

Ethiopie : Deux journalistes suédois libérés après quatorze mois de captivité


Johan Persson

Les deux journalistes suédois détenus depuis quatorze mois en Ethiopie pour "soutien au terrorisme", après avoir été arrêtés en compagnie de rebelles, ont été libérés lundi 10 septembre 2012, a annoncé le porte-parole du ministère éthiopien des Affaires étrangères. Ce porte-parole, Dina Mufti, n’a pu préciser où se trouvaient désormais les deux journalistes, libérés dans le cadre d’une grâce présidentielle d’ampleur à l’occasion du Nouvel An éthiopien, célébré le 11 septembre.


Ethiopie

"Oui ils ont été libérés", a déclaré Dina Mufti, interrogé par l’AFP au sujet des deux journalistes, Martin Schibbye et Johan Persson, incarcérés depuis leur arrestation en juillet 2011, et condamnés, en décembre, à onze ans de prison. Une conférence de presse du gouvernement éthiopien était prévue lundi 10 septembre 2012 en fin de journée sur les détails de la grâce présidentielle, qui devrait concerner au total près de 2000 personnes. Une source gouvernementale éthiopienne avait auparavant indiqué à l’AFP sous le couvert de l’anonymat que le premier ministre, Meles Zenawi, décédé mi-août et chef de l’exécutif, avait "approuvé la libération des deux journalistes suédois avant d’être hospitalisé". Ils avaient été appréhendés dans l’Ogaden, région du sud-est du pays peuplée essentiellement par la minorité somalie, aux côtés de rebelles du Front de libération national de l’Ogaden, après avoir pénétré illégalement en territoire éthiopien depuis la Somalie voisine.

Agence France Presse

Martin Schibbye

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source