retour article original

samedi 25 février 2017
Vous êtes ici Accueil Informations internationales Afrique Egypte
Reuters, 22 septembre 2012

Egypte : Les graffitis du Caire

Reportage photo


Mahmoud Yakout, âgé de 49 ans, peint une fresque, au Caire, le 1er avril 2012

A peine les autorités ont-elles repeint un mur de graffitis révolutionnaires près de la place Tahrir que les artistes de rue étaient de retour avec leurs sprays de peinture et une nouvelle cible : le président, Mohamed Morsi.

Egypte


Ayman Saied, âgé de 26 ans, qui a perdu une jambe au cours d’affrontements, passe devant une fresque, au Caire, le 1er avril 2012

Un étudiant passe devant une fresque représentant Suzan et Hosni Moubarak, au Caire, le 1er avril 2012

Les portraits de victimes tuées au cours d’affrontements, au stade de Port Saïd, en février 2012, sur un mur du Caire, le 1er avril

Un graffiti représentant des dirigeants militaires, au Caire, le 1er avril 2012

Des graffitis sur un mur du Caire, le 1er avril 2012

Un graffiti sur un mur fraîchement repeint la veille, au Caire, le 19 septembre 2012

Un graffiti sur un mur fraîchement repeint la veille, au Caire, le 19 septembre 2012

Un graffiti représentant Mohamed Badie, Mohamed Hussein Tantawi et Hosni Moubarak, au Caire, le 21 septembre 2012

Un graffiti représentant Mohamed Badie, Mohamed Hussein Tantawi et Hosni Moubarak, au Caire, le 21 septembre 2012

Un graffiti contre les Frères musulmans, au Caire, le 21 septembre 2012

Un graffiti affirmant que tous les policiers sont des voyous, au Caire, le 21 septembre 2012

Un graffiti à la gloire de Mahomet, au Caire, le 21 septembre 2012

Un graffiti représentant le président, Mohamed Morsi, au Caire, le 21 septembre 2012

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source