retour article original

jeudi 23 février 2017
Vous êtes ici Accueil Informations internationales
Le Monde diplomatique, 5 novembre 2012

Informations internationales : Droits des minorités sexuelles

par Gabriel GIRARD et Daniela ROJAS CASTRO


Exécution d’un homosexuel en Iran

Tandis qu’un nombre croissant d’Etats, en Europe et en Amérique latine en particulier, pratiquent désormais l’égalité des droits, d’autres continuent de sanctionner l’homosexualité par la prison ou par la peine de mort.


David Kato, tué en Ouganda, en 2011, après qu’un journal local eut publié son nom et sa photographie (avec ceux de quatre-vingt-dix-neuf autres homosexuels) sous le titre « Pendez-les ! »

A l’heure où la France débat du mariage homosexuel et où l’Argentine promulgue une loi autorisant le changement de sexe, l’amélioration des conditions
d’existence des personnes lesbiennes, gays, bisexuelles et trans (1) (LGBT) est incontestable. Le temps semble désormais lointain où ces préférences sexuelles relevaient d’une « loi sur la dangerosité et la réhabilitation sociale » (ley de peligrosidad y rehabilitación social), comme en Espagne, ou étaient surveillées par le groupe de contrôle des homosexuels de la préfecture de police de Paris –la première a été abolie en 1979, le second en 1981. Mais l’évolution est plus
contrastée qu’il n’y paraît. Les inégalités et les discriminations fondées sur l’orientation sexuelle perdurent : dans des dizaines de pays, la répression d’Etat et les violences, souvent relayées par des fondamentalismes religieux, condamnent les personnes LGBT à la clandestinité.

page

AUTEURS 

  • Gabriel GIRARD et Daniela ROJAS CASTRO

  • Accueil

    éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source