retour article original

jeudi 25 mai 2017
Vous êtes ici Accueil Informations internationales Afrique Algérie
AP, 17 juillet 2004

Algérie : Le président algérien Abdelaziz Bouteflika reçoit la ministre française de la Défense


Nourredine Yazid Zerhouni en compagnie de Michèle Alliot-Marie, à l’aéroport d’Alger, le 16 juillet 2004

ALGER (AP) - La ministre française de la Défense Michèle Alliot-Marie, en visite en Algérie depuis vendredi 16 juillet, a déclaré, samedi 17 juillet 2004, avoir fait avoir fait "un large tour des problèmes internationaux" avec le président Abdelaziz Bouteflika qui l’avait reçue en audience.

Algérie


"Nous avons parlé des problèmes internationaux qui intéressent nos deux pays. Ces discussions se sont déroulées dans une ambiance extrêmement détendue", a-t-elle déclaré au sortir de l’audience. Il a été question également des relations bilatérales et de défense pendant les entretiens, à travers "un très vaste tour d’horizon". "Nous sommes partis des relations de défense bilatérales, nous avons aussi parlé de la défense européenne".

Michèle Alliot-Marie en compagnie d’Abdelaziz Bouteflika

Auparavant, Mme Alliot-Marie a été reçue par le ministre algérien des Affaires étrangères, Abdelaziz Belkhadem, avec lequel elle a eu une discussion sur "le développement du partenariat et de la coopération dans le domaine militaire, en matière de formation et d’équipement entre les deux pays". M. Belkhadem a souligné que "l’Algérie a opté en la matière pour la diversification de ses partenaires, dans le but d’enrichir de renforcer et d’approfondir son partenariat. Nous ne pouvons que nous réjouir de l’ajout du segment de coopération militaire dans les relations entre l’Algérie et la France".

Michèle Alliot-Marie en compagnie d’Abdelaziz Belkhadem

Dans la matinée, Michèle Alliot-Marie a entamé son programme par une conférence-débat, au cours de laquelle elle a souhaité que la France et l’Algérie "tournent la page" pour se tourner vers l’avenir, à travers notamment la promotion d’un partenariat dans la lutte contre le terrorisme. "Notre histoire commune a connu des moment difficiles, des moments d’affrontements. Des cicatrices existent encore", a t-elle souligné en estimant que "le moment est venu, non pas d’oublier, car on ne doit pas oublier, mais de tourner la page, d’inscrire notre relation résolument dans l’avenir".

La ministre de la Défense a également rencontré des représentants des sociétés civiles, notamment des organisations féminines. Elle doit animer en début de soirée une conférence de presse et quittera Alger dimanche 18 juillet 2004.

C’est la première fois depuis l’indépendance de l’Algérie en 1962 qu’un ministre français de la Défense vient en visite officielle en Algérie.

Associated Press

Vue d’Annaba

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source