retour article original

samedi 10 décembre 2016
Vous êtes ici Accueil Le lobby juif
22 décembre 2012

Le lobby juif et l’article 261 bis du Code pénal suisse

par Frank BRUNNER


Dans tous les pays où une majorité d’élus s’est laissée corrompre ou manipuler, le lobby juif a imposé des lois liberticides qui, sous couvert de lutte contre la discrimination, s’attaquent à ces piliers de la démocratie que sont la liberté d’opinion, la liberté d’expression et la liberté d’informer. Ainsi en va-t-il de l’article 261 bis du Code pénal suisse que le lobby juif local invoque systématiquement dans le but de réprimer toute critique du régime israélien, du lobby juif ou des juifs d’une manière générale.


Suisse

Voici le texte de l’article 261 bis du Code pénal suisse : « Celui qui, publiquement, aura incité à la haine ou à la discrimination envers une personne ou un groupe de personnes en raison de leur appartenance raciale, ethnique ou religieuse ;

celui qui, publiquement, aura propagé une idéologie visant à rabaisser ou à dénigrer de façon systématique les membres d’une race, d’une ethnie ou d’une religion ;

celui qui, dans le même dessein, aura organisé ou encouragé des actions de propagande ou y aura pris part ;

celui qui aura publiquement, par la parole, l’écriture, l’image, le geste, par des voies de fait ou de toute autre manière, abaissé ou discriminé d’une façon qui porte atteinte à la dignité humaine une personne ou un groupe de personnes en raison de leur race, de leur appartenance ethnique ou de leur religion ou qui, pour la même raison, niera, minimisera grossièrement ou cherchera à justifier un génocide ou d’autres crimes contre l’humanité ;

celui qui aura refusé à une personne ou à un groupe de personnes, en raison de leur appartenance raciale, ethnique ou religieuse, une prestation destinée à l’usage public,

sera puni d’une peine privative de liberté de trois ans au plus ou d’une peine pécuniaire ».

A première vue, il s’agit d’une loi pleine de bonnes intentions et consensuelle, car l’écrasante majorité de la population s’oppose à toute discrimination. On constate toutefois que cette loi est rédigée de manière obscure laissant le champ libre à l’arbitraire.

page

AUTEURS 

  • Frank BRUNNER

  • Le lobby juif et l’article 261 bis du Code pénal suisse

    24 décembre 2012   [retour au début des forums]

    Une candidature républicaine controversée au Pentagone

    La mobilisation du lobby pro-israélien a contraint Barack Obama à repousser la nomination de Chuck Hagel.

    Répondre à ce message

    Accueil

    éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source