retour article original

vendredi 24 mars 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Haïti (4ème partie) : Du 1er avril 2004 au 31 août 2004
AP, 20 juillet 2004

Haïti : Le commanditaire supposé de l’assassinat du directeur d’Air France arrêté


Des Haïtiens se baignent sous la cascade, pendant le pèlerinage et festival vaudou de Saut d’Eau, le 16 juillet 2004

PORT-AU-PRINCE, Haïti (AP) -Un responsable de la compagnie aérienne basée dans les Caraïbes Air ALM a été arrêté, lundi 19 juillet 2004, à Port-au-Prince, pour avoir orchestré l’assassinat du directeur d’Air France à Haïti Didier Mortet, a-t-on appris de source policière.


Hans Alain Théophile, qui était chargé des contrats entre ALM et Air France, a été arrêté après s’être rendu dans les locaux de la police judiciaire à la suite de plusieurs convocations, a affirmé le directeur de la police judiciaire Michael Lucius.

Un Haïtien se baigne sous la cascade, pendant le pèlerinage et festival vaudou de Saut d’Eau, le 16 juillet 2004

Didier Mortet, 49 ans, avait été tué alors qu’il se rendait de l’aéroport à son domicile le 24 juin 2004. Il se trouvait dans une voiture avec son chauffeur et sa femme ukrainienne quand trois motards s’étaient approchés du véhicule et lui avait tiré une balle dans la tête et le bras. Ni sa femme ni son chauffeur n’avaient été blessés.

Des Haïtiennes se baignent sous la cascade, pendant le pèlerinage et festival vaudou de Saut d’Eau, le 16 juillet 2004

Didier Mortet vivait en Haïti depuis environ deux ans. Père de famille et employé de longue date d’Air France, pour laquelle il avait aussi travaillé au Vietnam, il était responsable des vols à l’arrivée et au départ de Port-au-Prince.

Une Haïtienne, tenant une colombe sur sa tête, pendant le pèlerinage et festival vaudou de Saut d’Eau, le 16 juillet 2004

Hans Alain Théophile, un Haïtien, est la cinquième personne à être arrêtée dans le cadre de l’enquête. Il est à présent détenu dans une prison de la capitale. Il serait « l’auteur intellectuel » de l’assassinat et aurait payé les trois assassins 3000 dollars (2400 euros) au total pour commettre leur crime. Deux des personnes arrêtées par la police, dont l’un des trois motards, ont affirmé à la police qu’il les avait payés, a précisé Michael Lucius. La police ne connaît pas encore le mobile du crime.

Associated Press

Des Haïtiens prient dans une église, pendant le pèlerinage et festival vaudou de Saut d’Eau, le 16 juillet 2004

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source