retour article original

jeudi 23 mars 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Irak (8ème partie) : Juillet 2004
AP, 22 juillet 2004

Irak : Aucun pays ne s’est engagé à envoyer des troupes pour protéger l’ONU


NATIONS UNIES (AP) - Six semaines après que le Conseil de sécurité a autorisé la création d’un force de sécurité indépendante pour protéger le personnel de l’ONU en Irak, aucun pays ne s’est fermement engagé à envoyer des soldats, a déploré, mercredi 21 juillet 2004, au cours d’une conférence de presse, le secrétaire général des Nations Unies Kofi Annan.


Kofi Annan a souligné que les membres de l’ONU doivent assurer une sécurité suffisante aux employés de l’ONU s’ils souhaitent qu’elle aide significativement l’Irak à préparer des élections, à rédiger un projet de constitution et à reconstruire le pays. "Sans cette sécurité, nous ne pouvons pas vraiment nous déployer en assez grand nombre".

Le 19 août 2003, un attentat survenu au quartier général de l’ONU à Bagdad avait tué 22 personnes, dont le représentant spécial de l’ONU Sergio Vieira de Mello. Après une seconde explosion, Kofi Annan avait décidé en octobre 2003 de rappeler les personnels de l’ONU et de supprimer la représentation permanente de l’organisation en Irak. Mais le secrétaire a annoncé la semaine dernière la nomination d’un nouveau représentant spécial, l’ambassadeur du Pakistan aux Etats-Unis, Ashraf Jehangir Qazi, qui doit arriver à Bagdad fin juillet ou début août 2004.

Une force de 4000 hommes devait théoriquement assurer la protection de l’ONU et de ses équipements, mais elle n’existe encore que sur le papier ce qui devrait amener la force multinationale conduite par les Américains à jouer le rôle de gardien des employés de l’ONU sur place tant qu’elle n’est pas mise sur pied.

Certains diplomates ont exprimé leur consternation à l’égard de l’Union européenne, qui a beaucoup demandé que les Nations Unies soient davantage impliquées en Irak mais qui ne semblent pas disposées à fournir des hommes pour garantir sa sécurité.

La plupart des opérations de l’ONU en Irak seront menées depuis Amman en Jordanie si la force de sécurité n’est pas constituée, a précisé M. Annan.

Associated Press

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source