retour article original

mardi 27 juin 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Soudan (1ère partie) : Du 9 février 2004 au 31 août 2004
AP, 23 juillet 2004

Soudan : Kofi Annan et Colin Powell demandent avec insistance une réaction du gouvernement au Darfour


Un nomade soudanais

NATIONS UNIES (AP) - Le secrétaire d’Etat américain Colin Powell et le secrétaire générale des Nations Unies Kofi Annan ont demandé avec insistance, jeudi 22 juillet 2004, au cours d’une conférence de presse, au gouvernement soudanais de désarmer les milices arabes de la région occidentale du Darfour.

Ils se sont défendus de toute ingérence dans les affaires de Khartoum, affirmant ne vouloir que sauver des vies humaines.

Soudan


"Il est de la responsabilité de toutes les Nations (...) de dire au gouvernement soudanais en termes très directs que des dizaines de milliers de ses citoyens ont été tués et que beaucoup d’autres mourront si nous n’agissons pas maintenant, tout de suite, pour que la sécurité du Darfour soit assurée et que l’aide humanitaire puisse arriver", a déclaré M. Powell.

Kofi Annan en compagnie de Colin Powell

Le gouvernement soudanais a la capacité de mettre fin au conflit qui déchire le Darfour depuis 15 mois et qui a fait déjà 30000 morts et contraint à l’exil un million de personnes, ont-ils tous deux souligné, Colin Powell ajoutant que des sanctions contre le Soudan seront justifiées s’il n’agit pas rapidement.

La conférence de presse s’est tenue quelques heures après que les Etats-Unis eurent fait circuler une version révisée d’une résolution qui menacerait le Soudan de sanctions s’il ne fait pas des progrès significatifs pour arrêter les miliciens arabes d’ici 30 jours.

Une réfugiée soudanaise à l’hôpital d’El Fasher, au Darfour

Peu avant la diffusion de la résolution, le ministre des Affaires étrangères du Soudan Mustafa Osman Ismail avait accusé les Etats-Unis et la Grande-Bretagne d’ingérence, affirmant qu’ils utilisaient à l’égard de son pays la même tactique qu’avec l’Irak. Il avait mis en garde contre toute intervention internationale et affirmé à la presse à Paris qu’une menace de sanctions contre le Soudan ne ferait que compliquer les choses.

Associated Press

Mustafa Osman Ismail

Le village soudanais de Bandago, dévasté par une bande armée, le 29 avril 2004

Le village soudanais de Korma, dévasté par une bande armée, le 29 avril 2004

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source