retour article original

lundi 20 février 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Soudan (1ère partie) : Du 9 février 2004 au 31 août 2004
AFP, 23 juillet 2004

Soudan : Le nombre des morts au Darfour pourrait atteindre 50000 (ONU)


Un camp d’éleveur de bétail, au Soudan

Le bilan total des morts au Darfour pourrait avoir déjà atteint 50000, a indiqué, vendredi 23 juillet 2004, à New York, Jan Egeland, secrétaire général adjoint de l’ONU aux affaires humanitaires.

Soudan


"Nous n’avons pas un chiffre précis mais sur une population d’environ un million de personnes (déplacées), il peut se situer n’importe où entre 30000 et 50000 personnes", a-t-il déclaré dans un entretien avec l’AFP. "La plupart (de ces morts) étaient évitables", a ajouté le diplomate norvégien, et "désormais le plus grand tueur n’est pas le fusil mais la dysenterie".

Jan Egeland

Selon lui, la saison des pluies favorise la propagation de maladies et "les enfants meurent en grand nombre de maladies intestinales". "Il y a une fausse impression que les choses se sont améliorées au Darfour" mais "la vérité est qu’après un ralentissement du taux de mortalité, il a recommencé à augmenter", a ajouté M. Egeland.

Le Darfour, province du Soudan frontalière du Tchad, est le théâtre d’une grave crise humanitaire depuis qu’en février 2003 une rébellion de certaines populations locales, essentiellement noires, contre le gouvernement à dominante arabe de Khartoum avait déclenché des représailles sanglantes de la part de milices arabes "djandjawids" favorables au gouvernement.

Le camp d’entraînement d’une milice islamiste, au Soudan

Environ 1,2 million de personnes ont été chassées de leurs foyers dans cette région en 17 mois de conflit, dont 200000 se sont réfugiées au Tchad voisin.

Des Soudanais réfugiés au camp tchadien de Bahai, le 7 juillet 2004

M. Egeland, qui est également coordinateur de l’aide d’urgence de l’ONU, a aussi indiqué que le secrétaire général des Nations Unies, Kofi Annan, était occupé, vendredi 23 juillet 2004, à "adresser des courriers à plusieurs pays donateurs européens et du Golfe pour leur demander de faire plus" en matière d’aide, financière ou matérielle, aux populations du Darfour. "Nous n’avons toujours pas assez de ressources", a-t-il souligné, indiquant que si près de 100 millions de dollars promis devraient arriver prochainement, l’ONU avait encore besoin "de 110 millions de dollars supplémentaires".

Kofi Annan, en compagnie de réfugiés soudanais, au Darfour, le 1er juillet 2004

Il a mis l’accent sur le besoin pressant de six hélicoptères pour transporter des équipes médicales afin de vaincre les épidémies et pour approvisionner des centres de distribution de nourriture. Pour cela, l’ONU "place de gros espoirs" en une réunion de l’Union européenne prévue pour lundi 26 juillet 2004, a-t-il dit.

Agence France Presse

Le village soudanais de Bandago, dévasté par une bande armée, le 29 avril 2004

Le village soudanais de Korma, dévasté par une bande armée, le 29 avril 2004

Le camp de réfugiés de Zam-Zam, au Soudan

Des Soudanaises réfugiées au camp tchadien de Bahai, le 8 juillet 2004

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source