retour article original

vendredi 28 juillet 2017
Vous êtes ici Accueil Informations internationales
Reuters, 10 octobre 2013

Informations internationales : 1 % des plus riches détiennent 46 % du patrimoine mondial

Suivi d’un commentaire

par Edward TAYLOR, Marc ANGRAND et Wilfrid EXBRAYAT


La richesse mondiale a augmenté de 68 % ces dix dernières années pour atteindre 241000 milliards de dollars (178000 milliards d’euros) et le centième de la population le plus fortuné détient 46 % du patrimoine global, montre une étude publiée, mercredi 9 octobre 2013, par Crédit Suisse. Le patrimoine moyen a atteint 51600 dollars par adulte mais les richesses restent très inégalement réparties, ajoute le rapport "World Wealth Report" rédigé par les analystes de la banque helvétique. Il prévoit que la fortune mondiale devrait progresser de 40 % supplémentaires d’ici 2018 pour atteindre 334000 milliards de dollars.


Les pays les plus riches, dans lesquels le patrimoine par adulte dépasse 100000 dollars, sont concentrés en Amérique du Nord, en Europe occidentale et parmi les nations les plus avancées de la région Asie-Pacifique et du Moyen-Orient. Sans surprise, la Suisse se classe en tête avec un patrimoine moyen par adulte de 513000 dollars, devant l’Australie (403000 dollars), la Norvège (380000) et le Luxembourg (315000). Suivent les Etats-Unis, la Suède, la France, Singapour, la Belgique et le Danemark avec des patrimoines moyens situés entre 250000 et 300000 dollars. A l’opposé, deux tiers des adultes de la planète disposent d’un patrimoine inférieur à 10000 dollars et ne représentent que 3 % de la richesse globale. Credit Suisse précise que 98700 personnes dans le monde disposent d’une fortune de plus de 50 millions de dollars, dont plus de la moitié aux Etats-Unis et un peu plus d’un quart en Europe. Les "BRIC" (Brésil, Russie, Inde et Chine), les quatre principaux pays émergents, comptent chacun environ 5800 de ces "ultra-riches", selon les estimations de l’étude. Mais alors qu’ils ne représentaient que 5 % des milliardaires du monde entier en 2000, cette proportion atteignait 19 % en 2010. En Chine, le nombre de milliardaires est passé en dix ans d’un à 64, précise le rapport.

Edward TAYLOR, Marc ANGRAND et Wilfrid EXBRAYAT

Une Rolls-Royce spéciale pour le mariage du prince de Brunei

Commentaire

Des notions telles que "pays riches" ou "patrimoine moyen" sont trompeuses.

Un pays "riche" comme les Etats-Unis est virtuellement en situation de banqueroute, car il est incapable de rembourser sa dette et le seul paiement des intérêts coûte une somme astronomique. Comme partout ailleurs, la plus grande partie de la population vit dans la précarité, voire dans la misère, tandis qu’une infime minorité se livre à un véritable pillage des richesses nationales grâce à une fiscalité conçue dans son seul intérêt. Bien que le "patrimoine moyen par adulte" y soit de 513000 dollars, la Suisse compte plus d’un million de pauvres sur sept millions d’habitants.

L’argent des riches n’est pas le résultat de leur travail. Il est le résultat de l’exploitation des pauvres et de la spéculation. Ces fortunes accumulées sont le résultat des salaires de misère payés aux employés, ou des licenciements massifs qui permettent aux actionnaires d’empocher la masse salariale de l’entreprise, ou de la spéculation sur tout et n’importe quoi, à commencer par les denrées alimentaires dont les plus pauvres voient les prix subitement doubler d’une année à l’autre. Et ce sont ces mêmes riches qui se prétendent perpétuellement accablés par le poids des impôts et des charges sociales, qui menacent continuellement de licencier ou de délocaliser. Ce sont ces mêmes riches qui financent les partis politiques et ont les gouvernements à leur botte.

Frank BRUNNER

Liens liés a l'article.Taxer les mouvements financiers pour améliorer le revenu de chacun

AUTEURS 

  • Edward TAYLOR, Marc ANGRAND et Wilfrid EXBRAYAT

  • Accueil

    éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source