retour article original

mardi 25 avril 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Soudan (1ère partie) : Du 9 février 2004 au 31 août 2004
AFP, 25 juillet 2004

Soudan : Le parti au pouvoir rejette les menaces d’intervention étrangère


Vue de Khartoum

KHARTOUM (AFP) - Le parti au pouvoir au Soudan, le Congrès National (CN), a rejeté les menaces contre le Soudan et appelé à la mobilisation générale, en avertissant qu’il s’opposerait par la force à toute intervention étrangère, selon la presse soudanaise de dimanche 25 juillet 2004.

Soudan


"Le Congrès National (CN) rejette fermement toute menace visant le Soudan et son peuple et se déclare opposé à toute intervention étrangère au Soudan", a déclaré le secrétaire général du parti, Ibrahim Ahmed Omar, cité par le quotidien pro-gouvernemental Al-Anbaa.

Il a ajouté que le Soudan pouvait résoudre ses problèmes de lui-même. M. Omar a qualifié d’"injuste" la résolution adoptée, jeudi 22 juillet 2004, par le Congrès américain à propos du Darfour, avertissant que "toute puissance qui interviendra" dans cette région "sera perdante". "La force sera combattue par la force et quiconque envisage d’imposer son opinion par la force sera combattu par la force", a encore dit le chef du CN, en appelant à la mobilisation générale des partis politiques et des organisations au Soudan "pour s’opposer à cette campagne injuste qui ne vise pas seulement le Congrès national et le gouvernement, mais le peuple soudanais dans sa totalité et ses valeurs".

Le camp d’entraînement d’une milice islamique, au Soudan

Le Congrès américain a adopté, jeudi 22 juillet 2004 au soir, à l’unanimité, une résolution qualifiant de "génocide" les atrocités perpétrées contre la population civile du Darfour et appelant les Etats-Unis à agir d’urgence, y compris éventuellement de manière "unilatérale"

Scène de la guerre civile au Soudan

La pression de la communauté internationale s’est encore accrue en fin de semaine sur les autorités de Khartoum pour prévenir une catastrophe humanitaire au Darfour, où le bilan total des morts pourrait avoir déjà atteint 50000 selon les Nations Unies.

La Grande-Bretagne s’est dite prête à envoyer 5000 hommes dans cette région, a annoncé le chef de l’armée britannique, le général Michael Jackson, tandis que l’Australie a indiqué qu’elle envisageait l’envoi de troupes au Soudan dans le cadre d’une éventuelle mission de paix des Nations unies.

Michael Jackson

D’autre part, plusieurs syndicats ou organismes para-officiels soudanais ont relayé le message des autorités, à l’image de l’Organisation populaire de la défense de la foi et de la patrie (OPDFP), organisation islamiste pro-gouvernementale, qui a dénoncé ce qu’elle a qualifié de "campagne anti-soudanaise conduite par les Etats-Unis et la Grande Bretagne".

Le village de Bandago, dévasté par une bande armée, le 29 avril 2004

Dans un communiqué, l’OPDFP affirme que ces deux pays rejouent au Soudan la pièce jouée en Irak, en "exagérant la situation au Darfour, non au service du peuple du Darfour mais pour leurs propres intérêts". "Cette conspiration demande la vigilance, la prudence et la cohésion du front intérieur pour repousser l’agression par tous les moyens légitimes", souligne l’OPDFP, qui appelle toutes les couches du peuple soudanais à organiser des "manifestations massives pour dénoncer tous ceux qui conspirent contre le Soudan".

Le village de Korma, dévasté par une bande armée, le 29 avril 2004

Des milliers de civils ont été tués dans les combats qui opposent depuis 17 mois dans le Darfour une rébellion armée de population locales et à des milices pro-gouvernementales, les Djandjawids, accusées de massacres à grande échelle et que Khartoum a promis de désarmer.

Agence France Presse

Un combattant de la SPLA

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source