retour article original

vendredi 24 mars 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Irak (8ème partie) : Juillet 2004
Reuters, 25 juillet 2004

Irak : L’employeur des sept otages assure qu’ils vont être libérés


KOWEIT (Reuters) - La société de transport koweïtienne qui emploie les sept chauffeurs -trois Kenyans, trois Indiens et un Egyptien- enlevés en Irak a indiqué, dimanche 25 juillet 2004, avoir obtenu l’assurance qu’ils seraient libérés.


"Oui, il y a des promesses et des assurances (quant à la libération des otages), en particulier depuis que les ravisseurs sont certains que nous n’avons plus aucune présence en Irak et que nous ne faisions que transporter pour le compte d’Irakiens", explique la firme dans un communiqué transmis à Reuters. "Nous négocions actuellement avec les ravisseurs par le biais d’amis irakiens. Il n’y a aucune ingérence de la part de qui que se soit parce que nous voulons nous assurer que les négociations progressent en douceur", précise la Compagnie de transport du Koweït et du Golfe, soulignant qu’elle fera tout le nécessaire pour garantir la sécurité des otages.

La chaîne de télévision Al Arabiya a par ailleurs fait savoir que l’organisation qui détient les sept chauffeurs avait nommé un chef de tribu pour négocier les termes de leur libération. "Le groupe qui se fait appeler les Drapeaux noirs déclare dans un communiqué qu’il a désigné Cheikh Hicham al Doulaymi, qui dirige le Groupe national des chefs de tribu, pour négocier avec les ambassades des otages et la société koweïtienne", a expliqué un représentant de la chaîne.

Dans un document vidéo remis à la chaîne Al Djazira, les ravisseurs qui menacent de décapiter leurs otages ont lancé, vendredi 23 juillet 2004, un nouvel ultimatum de 48 heures. Ils exigent de leur employeur qu’il verse des indemnités aux familles endeuillées à Falloudja, ville symbole de la résistance sunnite, et réclament la libération des prisonniers irakiens détenus au Koweït et aux Etats-Unis.

On ignore si ce nouvel ultimatum court à compter de vendredi 23 juillet, jour où la cassette semble avoir été enregistrée, où de samedi 24 juillet 2004, à l’expiration du premier ultimatum de 72 heures.

Reuters

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source