retour article original

lundi 20 février 2017
Vous êtes ici Accueil Histoire Les révisionnistes de la Seconde guerre mondiale
Bocage, 8 novembre 2013

Histoire : Encore une calomnie juive

Suivi d’un commentaire


Vue du camp de concentration de Majdanek, en Pologne

Le 3 novembre 2013 paraissait, sur le site du quotidien israélien "Haaretz", un article rappelant que ce jour-là marquait l’anniversaire d’un massacre de grande ampleur, et même d’une ampleur extravagante : les "Nazis, troublés par la résistance juive qui grandissait dans la région", massacrèrent en un jour -oui, en une seule journée- 43000 juifs et ce dans Majdanek et deux de ses sous-camps de la région de Lublin (en Pologne).


Vue du camp de concentration de Majdanek, en Pologne

C’est ce qui est appelé l’Aktion Erntefest (Opération Fête des moissons) : les prisonniers avaient dû creuser des tranchées prétendument antiaériennes dans les jours précédant l’exécution, puis, le 3 novembre 1943, nus et les mains derrière la nuque, on les avait fusillés, "un par un" (43000 !), chacun devant se coucher sur les corps des victimes qui l’avaient précédé. Mais, heureusement, "les fusillades étaient accompagnées d’une bande sonore de musique de danse diffusée par haut-parleurs, sans doute pour rendre plus difficile pour les voisins des camps de savoir ce qui se passait". Les anglophones trouveront le début de cet article à l’adresse suivante : http://www.haaretz.com/news/features/this-day-in-jewish-history/.premium-1.555804 Il est illusté de la photo qu’on trouvera ci-dessous et qui porte la légende suivante : "Une photo de 1944 du charnier de Majdanek". Lisez bien : "1944", c’est-à-dire un an après cette prétendue tuerie, et "charnier" est bien au singulier (mass grave).

Bocage

Le prétendu charnier de Majdanek

Commentaire

Bocage nous précise que "l’article donne, pour Majdanek même, le chiffre de 18400 fusillades. Or, tuer “un par un” 18400 juifs dans une même journée de 24 heures, c’est tuer 12 personnes à la minute, même à plusieurs, et sans la moindre interruption... et tout ça en musique..."

Frank BRUNNER

Histoire : Encore une calomnie juive

8 novembre 2013   [retour au début des forums]

Concernant l’holocauste, les juifs n’hésitent pas à mentir et à falsifier des documents pour coller à leur "vérité" et extorquer de l’argent via le Shoah Business.

Heureusement,les révisionnistes sont là pour rétablir les faits historiques...

Répondre à ce message

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source