retour article original

lundi 21 août 2017
Vous êtes ici Accueil Informations internationales Afrique Afrique du Sud
ATS, 27 juillet 2004

Afrique du Sud : Pretoria veut faciliter l’accès des Noirs aux terres agricoles


Vue de Pretoria

JOHANNESBURG - Le gouvernement sud-africain a présenté, lundi 26 juillet, les grandes lignes d’une nouvelle politique visant à faciliter l’accès des fermiers noirs aux terres cultivables. Ce programme doit être lancé en novembre 2004.

Afrique du Sud


En présentant l’ébauche de cette charte sur l’amélioration du pouvoir économique des Noirs, la ministre de l’Agriculture, Thoko Didiza, a déclaré que le gouvernement voulait s’assurer que 30 % des terres cultivables du pays soient détenues par des Noirs sud-africains d’ici 2014. La réforme agraire a été lancée en 1995 par l’ancien président Nelson Mandela.

Un champ de tournesols en Afrique du Sud

« Nous devrons nous engager à trouver des solutions pratiques », a déclaré Mme Didiza à propos de la répartition des terres. « Nous devons évaluer le coût que devra payer le pays si nous n’y arrivons pas dans le délai le plus court possible », a-t-elle ajouté à East London, au sud-est du pays.

Angela Thoko Didiza

Sous le régime d’apartheid, les meilleurs terrains agricoles étaient réservés aux blancs. Mais, depuis le lancement de la réforme agraire, le gouvernement n’a acquis que 3 % des terres cultivables, sous le principe « acheteur volontaire-vendeur volontaire », selon des estimations officielles. Elles ont été redistribuées à quelque 700000 Noirs.

Paysage de la région de Calvinia

Le gouvernement veut également faciliter la location à des Noirs de 15 % des terres agricoles d’ici 2010, 20 % d’ici 2014. En outre, il veut rendre 10 % des terres « disponibles » pour des fermiers pauvres afin qu’ils puissent assurer leurs propres besoins alimentaires.

L’Afrique du Sud compte 50000 grandes exploitations, la plupart appartenant à des Blancs, et les ventes de leurs produits à l’extérieur représentent 10 % de la totalité des exportations du pays. Ces exploitations emploient environ un million de personnes, soit 11 % de la population active. Le pays compte aussi 240000 petites exploitations.

Agence télégraphique suisse

Un vignoble en Afrique du Sud

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source