retour article original

jeudi 27 avril 2017
Vous êtes ici Accueil Informations internationales Afrique Algérie
AFP, 27 juillet 2004

L’Algérie et la FAO demandent une aide internationale pour la lutte contre le criquet pèlerin


Le Sahara

ALGER (AFP) - L’Algérie et la FAO ont lancé, mardi 27 juillet 2004, à Alger, lors d’une réunion ministérielle régionale, un appel à la communauté internationale pour qu’elle fournisse une contribution conséquente à la campagne de lutte contre les criquets pèlerins menée par les pays du Maghreb et du Sahel.

Lutte contre le criquet pélerin au sud du Maroc


Le chef du gouvernement algérien Ahmed Ouyahia et le représentant de l’organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture, Joseph Tchikaya, ont formulé leur demande lors d’une rencontre des ministres de l’agriculture de neuf pays de l’Afrique de l’ouest et du Maghreb visant à élaborer un plan de lutte régional contre les criquets pèlerins. "La solidarité internationale doit s’exprimer dès à présent par l’apport d’un concours substantiel pour éradiquer ce fléau. Elle ne doit pas attendre que le désastre soit consommé pour assister, alors tardivement, des populations entières dont la survie serait déjà en péril", a affirmé, à l’ouverture de la réunion, le chef du gouvernement algérien. M. Ouyahia a souligné que la région est confrontée à une "invasion majeure, source de très graves dangers pour tous les pays touchés et porteuse de sérieux risques de famine".

Ahmed Ouyahia

Le représentant de la FAO, a pour sa part lancé un appel "pressant" à la communauté internationale pour une assistance au financement de la campagne de lutte contre les criquets pèlerins, fléau qui touche actuellement 6,5 millions d’hectares dans le Maghreb et le Sahel. "La FAO saisit l’opportunité de cette réunion pour relancer un appel pressant à la communauté internationale pour une urgente et conséquente aide à la campagne anti-acridienne en cours", a déclaré le représentant du directeur général de cette organisation, Joseph Tchikaya. "Les contributions confirmées ou promises par les bailleurs de fonds restent en deçà des espérances et ne peuvent pas pour le moment couvrir les besoins" de la campagne anti-acridienne dans les pays du Sahel et du Maghreb, a-t-il dit.

Des criquets pèlerins, près de Bouaarfa, à la frontière entre le Maroc et l’Algérie, le 14 juillet 2004

Cette campagne nécessite quelque 83 millions de dollars, a déclaré à l’AFP le directeur de la Direction de protection des végétaux de la FAO, Mahmoud Solh. "Nous comptons notamment sur l’apport de l’Union européenne, des Etats-Unis, du Japon et des banques de développement", a ajouté M. Solh.

Des criquets pèlerins dévorent du sorgho

"Jusqu’ici, 9 millions de dollars ont été octroyés dans le cadre de l’aide d’urgence. La contribution de la FAO a atteint 2 millions de dollars et celles des bailleurs de fonds 7 millions de dollars", selon un communiqué de la FAO.

Des criquets pèlerins

Le Ministre algérien de l’Agriculture, Saïd Barkat, présidant les travaux, a proposé la mise en place "dès aujourd’hui (mardi 27 juillet 2004, ndlr) d’un véritable dispositif opérationnel et efficace de lutte contre le criquet pèlerin". Un plan régional de lutte et de prévention contre les criquets pélerins devrait être adopté à la fin de cette rencontre au cours de laquelle des participants ont souligné que les campagnes organisées sur leur territoire sont entravées par l’insuffisance de moyens.

Said Barkat

Selon le représentant de la Mauritanie, dont le territoire constitue un couloir naturel de reproduction et de passage des criquets vers le Maghreb, "des essaims ont déjà échappé au dispositif de lutte", en raison de l’arrivée "tardive" de l’aide promise par les donateurs.

Des criquets pèlerins

Des essaims ont été localisés dans l’extrême nord du Tchad, jusqu’ici épargné par ce fléau, a affirmé le représentant de ce pays. "Il y a une crainte d’invasion d’ici la mi-décembre, pouvant infester près d’un million d’hectares", a-t-il dit.

Des criquets pèlerins

L’invasion des criquets pèlerins a empiré ces deux dernières semaines au Niger, Mali, Sénégal et en Mauritanie, selon la FAO. Seule bonne nouvelle, "la situation semble s’améliorer dans le nord-ouest de l’Afrique où des opérations de lutte intensives se déroulent depuis février 2004", selon la FAO, qui relève que le nombre d’hectares traités est en recul au Maroc et en Libye. L’invasion de criquets est favorisée par les pluies estivales abondantes tombées dans le Sahel, favorables à la reproduction de cet insecte.

Agence France Presse

Le Niger

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source