retour article original

dimanche 26 février 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Soudan (1ère partie) : Du 9 février 2004 au 31 août 2004
AP, 27 juillet 2004

Soudan : Khartoum refuse une intervention étrangère au Darfour


Des réfugiés soudanais au Darfour

KHARTOUM (AP) - Le Soudan s’est opposé, mardi 27 juillet 2004, à toute intervention étrangère au Darfour, affirmant être "capable de régler ses conflits lui-même".

Khartoum, qui dément être impliqué dans les exactions commises dans l’ouest du pays, est menacé de sanctions par les Etats-Unis et l’Europe, alors que plusieurs pays arabes se sont ralliés à sa cause.

Soudan


Les Nations Unies pourraient se prononcer cette semaine, vendredi 30 juillet 2004 peut-être, selon des sources américaines, sur un projet de résolution américain prévoyant probablement de sanctionner le gouvernement s’il ne neutralise pas les milices arabes des janjawid accusées d’avoir tué des milliers de Noirs au Darfour à la suite d’une rébellion en février 2003. L’Union européenne envisage également des sanctions et l’Union africaine insiste sur le désarmement des janjawid.

Bombardement du village de Tine par l’aviation soudanaise, le 26 janvier 2004

Khartoum s’était engagé, le 3 juillet 2004, à désarmer ces bandes, améliorer la sécurité au Darfour et garantir un meilleur accès aux organisations humanitaires.

Bombardement du village de Tine par l’aviation soudanaise, le 26 janvier 2004

Aucun pays occidental ni aucune organisation ne se sont prononcés pour une intervention au Darfour mais l’option militaire a été évoquée, le gouvernement ne maîtrisant pas les milices accusées de tuer, piller, incendier et vider les villages. Jusqu’à 30000 personnes, des Noirs principalement, auraient été tuées. Plus d’un million d’autres ont quitté leurs villages, la plupart pour le désert hostile situé à la frontière avec le Tchad. Quelque 2,2 millions de personnes auraient besoin d’une aide alimentaire et médicale d’urgence.

Le chef de la diplomatie française, Michel Barnier, s’est rendu, mardi 27 juillet 2004, dans le camp de réfugiés d’El-Facher, au Tchad, pour se rendre compte de la situation. Il espère voir des responsables soudanais une prochaine fois.

Michel Barnier. La France a déjà annoncé qu’elle finançait à hauteur de deux millions d’euros les rotations pour une période de trois mois d’un avion gros porteur qui sera mis à la disposition du Programme alimentaire mondial (PAM).

Quant au secrétaire général de l’ONU, Kofi Annan, il devrait rencontrer des dirigeants africains, mercredi 28 juillet 2004, à Accra, au Ghana, pour rechercher une "solution africaine" à la crise humanitaire au Darfour et à celle de la Côte d’Ivoire, selon la porte-parole du président nigérian Olusegun Obasanjo, qui préside l’UA.

Kofi Annan

De son côté, la Ligue arabe, qui compte le Soudan parmi ses 22 membres, est restée très silencieuse. Elle "n’accepte pas des sanctions, particulièrement au Soudan, car cela ne servira à rien mais au contraire cela compliquera la situation. Il faut donner (à Khartoum) le temps de tenir ses promesses. Il faut lui donner une chance", a lancé, mardi 27 juillet 2004, son porte-parole Hossam Zaki, qui a imputé les violences à des "parties étrangères" tentant de déstabiliser le pays.

Des soldats soudanais

Une mission de la Ligue avait conclu, en mai 2004, à des violations des droits de l’Homme commises par les milices arabes alliées aux troupes gouvernementales.

Associated Press

Le village soudanais de Bandago, dévasté par une bande armée, le 29 avril 2004

Le village soudanais de Korma, dévasté par une bande armée, le 29 avril 2004

Une réfugiée soudanaise avec son enfant, dans le camp tchadien d’Idrimi, le 2 juillet 2004

Une famille soudanaise réfugiée dans un camp du Darfour, le 26 juillet 2004

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source