retour article original

jeudi 25 mai 2017
Vous êtes ici Accueil Informations internationales Afrique Algérie
AFP, 27 juillet 2004

Algérie : Le Maghreb à l’aide du Sahel pour lutter contre les criquets pèlerins


Un village du Sahel

Les pays du Maghreb vont apporter une aide technique et financière d’urgence aux pays du Sahel pour lutter contre les criquets pélerins, a annoncé, mardi 27 juillet 2004, à Alger, un responsable algérien de la lutte anti-acridienne, Sid Ali Moumen.

Le Sahara


Un plan d’urgence, devant être lancé sous dix jours, a été décidé, lors de la réunion à Alger, mardi 27 juillet 2004, des ministres de l’Agriculture de neuf pays d’Afrique de l’ouest et du Maghreb chargés d’élaborer un plan de lutte régionale contre l’invasion de criquets pélerins, a annoncé à la presse Sid Ali Moumen.

Lutte contre le criquet pélerin au sud du Maroc

Aux termes de ce plan, les pays du Maghreb (Algérie, Libye, Maroc et Tunisie) vont apporter une aide technique et financière aux pays du Sahel (Mali, Mauritanie, Niger, Sénégal et Tchad), a déclaré le président de la Commission de lutte contre le criquet pélerin en région occidentale (CLCPRO), dont le siège est à Alger, alors que les travaux de la réunion n’étaient pas achevés. Les participants à la réunion ont également adopté une déclaration, l’"Appel d’Alger", appelant à une "alliance contre les criquets pélerins en région occidentale" (Afrique de l’ouest et Maghreb) afin de sensibiliser les pays donateurs pour qu’ils participent au financement des opérations de lutte contre le criquet pélerin, a ajouté le président de la Commission.

Des criquets pèlerins, près de Bouaarfa, à la frontière entre le Maroc et l’Algérie, le 14 juillet 2004

L’aide technique consistera principalement en l’envoi d’équipes d’intervention, de matériel de lutte anti-acridien, dont des véhicules, et de pesticides des pays du Maghreb vers les pays du Sahel.

Paysage de Mauritanie

L’Algérie va ainsi envoyer des équipes d’intervention, dotées de 48 véhicules capables de traiter quotidiennement 15000 hectares, 80000 litres de pesticide et plusieurs centaines d’atomiseurs et kits de protection en Mauritanie, au Mali, au Niger et au Sénégal. Le Maroc va pour sa part envoyer deux équipes d’intervention avec six véhicules et 50000 litres de pesticide en Mauritanie, où il pourrait également dépêcher des aéronefs. Le Maroc va par ailleurs octroyer 5000 litres de pesticide au Mali et au Niger. La Libye fera don à la Mauritanie de six véhicules de traitement anti-acridien et de 10000 litres de pesticide. Elle s’est également engagée à fournir 5000 litres de pesticide au Niger et au Tchad. Quant à la Tunisie elle fournira 20000 litres de pesticide au Niger et au Mali.

Des criquets pèlerins dévorent du sorgho

L’Algérie, le Maroc et la Libye se sont par ailleurs engagés à assurer la formation du personnel du dispositif de lutte anti-acridien des pays du Sahel. La CLCPRO a enfin pris l’engagement de verser une aide financière de 30000 dollars à ces mêmes pays.

Cavalier tchadien

Quelque 6,5 millions d’hectares du Maghreb et du Sahel ont déjà été touchés par les invasions de criquets pélerins, un véritable fléau pour l’agriculture des pays de la région.

Agence France Presse

Des criquets pèlerins

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source