retour article original

lundi 27 février 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives République démocratique du Congo (1ère partie) : Du 8 février 2004 au (...)
ATS, 29 juillet 2004

République démocratique du Congo : 30000 personnes déplacées par les combats dans l’Est


Le lundi 9 février 2004, Xavier Chiribanya Chirhimwami, gouverneur de la province du Sud-Kivu, récemment suspendu par le gouvernement de transition, a remis, à la MONUC/Bukavu, le lot d’armes et de munitions qu’il détenait, ainsi que les hommes qui constituaient sa garde rapprochée. Au nombre des armes récupérées par la MONUC, figuraient 21 fusils automatiques légers (FAL) ; 14 FA, ; 3 fusils automatiques lourds (FAL) ; 2 lance-roquettes N° 2 (RPG) ; 7 mitrailleuses à gaz (MAG) ; 1 mitrailleuse à section (MISEC) ; 1 canon sans recul ; le tout dans un état très vétuste. Quant aux munitions, la MONUC a pu récupérer 22 bombes neuves sans armes ; 7 caisses de munitions (MAG) ; 35 fusées-bombes ; 3 cassettes (FA ou SMG). D’autres munitions ont été trouvées en vrac. Parmi les 96 hommes de gardes, seuls 23 ont été présentés au motif que les 73 autres auraient pris la fuite après avoir pillé la résidence, selon les sources proches de Xavier Chirhibanya

KINSHASA - Quelque 30000 personnes ont fui leurs abris dans l’est de la République démocratique du Congo.

Les forces gouvernementales continuent d’affronter des militaires rebelles au nord de la ville de Bukavu.

République démocratique du Congo


L’Est de l’ancien Zaïre est agité par des violences depuis le soulèvement et la prise, en juin 2004, de Bukavu par des éléments rebelles de l’armée, repliés depuis à une centaine de km au Nord.

Vue de Bukavu

Ces deux dernières semaines, une partie des 13000 militaires gouvernementaux dépêchés sur le terrain pour mater le soulèvement se sont battus avec les insurgés en se rapprochant du QG de leur chef, le général Laurent Nkunda, aux environs de Goma.

Des rebelles près de Bukavu, le 7 juin 2004

Vue de Goma

Samedi 24 juillet 2004, une délégation des Nations Unies s’est rendue à Kalehe, à 35 km au nord de Bukavu, et a fait état de combats sporadiques dans les environs. La mission a rencontré des poches de civils qui ont fui leurs abris sur la rive du lac Kivu. "Ils ont fui les combats et il est clair qu’ils ne peuvent rentrer maintenant. Ils ont besoin de vivres et d’abris", a indiqué à reuters le délégué de l’Office pour la coordination des Affaires humanitaires de l’ONU à Bukavu, Jean-Marc Cordaro. "Selon des responsables locaux, il y aurait environ 30000 personnes déplacées par les combats dans les parages de Kalehe. Ce chiffre pourrait être un peu élevé mais il nous sert de base de travail", a-t-il ajouté.

Paysage de la région de Kalehe

Des habitants de Kalehe ont indiqué qu’il y avait toujours des combats aux abords de la localité.

Agence télégraphique suisse

Des habitants de Goma emportent des sacs de nourriture reçus à l’occasion d’une distribution, en janvier 2002

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source