retour article original

dimanche 26 février 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Etats-Unis (4ème partie) : Juillet 2004
AP, 30 juillet 2004

Crimes de guerre américains : L’avocat de deux ex-détenus de Guantanamo dénonce des expérimentations médicales


PARIS (AP) - L’avocat de Nizar Sassi et Mourad Benchellali a dénoncé, vendredi 30 juillet 2004, les "expérimentations d’ordre médical" dont ont été victimes ses deux clients sur la base américaine de Guantanamo à Cuba où sont retenues 590 personnes arrêtées depuis la fin du conflit en Afghanistan.


Me Jacques Debray a pu voir ses deux clients à la 72e heure de leur garde à vue dans les locaux de la Direction de la surveillance du territoire (DST) à Paris. "Il y a beaucoup d’éléments qui viennent corroborer les inquiétudes qu’on avait quand on a évoqué les expérimentation à Guantanamo tant sur les techniques d’interrogatoire que sur des expérimentations d’ordre médical", a-t-il indiqué sans pour autant préciser ses accusations. "Des discussions que j’ai pu avoir avec eux, il y a confirmation effectivement sur un certain nombre de médicaments qui étaient donnés de façon systématique à tous les détenus de Guantanamo", a-t-il assuré à la presse vendredi. Me Debray a évoqué une lettre de Nizar Sassi adressée à sa famille dans la quelle il évoquait les "médicaments bizarres" qui leur étaient donnés le soir.

L’avocat, qui a pu s’entretenir une demi-heure avec chacun de ses deux clients, a trouvé qu’ils semblaient en bonne santé. "Je ne suis pas médecin mais physiquement, je n’ai rien décelé d’anormal", a-t-il souligné à sa sortie de la DST, vendredi 30 juillet 2004 après-midi.

Associated Press

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source