retour article original

samedi 25 février 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Irak (8ème partie) : Juillet 2004
AFP, 31 juillet 2004

Irak : La libération de quatre otages jordaniens retardée à cause de "combats avec les US" (frère)


L’un des quatre chauffeurs jordaniens retenus en otages en Irak a appelé, samedi 31 juillet 2004, sa famille, en Jordanie, pour l’informer du report de leur libération pour cause de combats entre les ravisseurs et les forces américaines, a déclaré à l’AFP son frère.


"Mon frère Ahmad Abou Jaafar vient de téléphoner. Il nous a dit "Je suis en de bonnes mains, ne vous inquiétez pas. Notre libération a été retardée, ceux qui nous retiennent étant engagés dans des combats avec les Américains", sans nous fournir d’autres précisions", a indiqué Teyssir Abou Jaafar. "La communication a duré 5 à 7 minutes", a-t-il ajouté, précisant que l’otage avait également parlé à son épouse et son autre frère. "Ahmad nous a dit "Les ravisseurs nous ont informés qu’ils se chargeront de faire le plein de nos camions et nous accompagnerons dans un convoi" lors de leur libération", a encore ajouté Teyssir Abou Jaafar. Plus tôt, l’épouse de l’otage, Nabila Janzir, avait déclaré à l’AFP avoir reçu un appel d’un des ravisseurs lui affirmant que son mari est "vivant et sera libéré bientôt". Le ravisseur lui a également dit qu’elle pourra "bientôt entendre sa voix au téléphone", a ajouté cette mère de six filles et d’un garçon. Un autre frère de cet otage, Mohamad Abou Jaafar, avait déclaré, vendredi 30 juillet, à l’AFP, qu’à la suite de demandes des ravisseurs "les familles (des otages) ont organisé un rassemblement de soutien à la résistance irakienne, après la prière du vendredi 30 juillet 2004. Et ceux-ci ont promis de les remettre, samedi 31 juillet 2004 au matin, à l’hôpital jordanien à Falloujah", à l’ouest de Bagdad.

Le groupe armé, qui a enlevé les quatre Jordaniens et qui se présente sous le nom du "Groupe de la mort", avait appelé, jeudi 28 juillet 2004, le peuple jordanien "à faire pression sur son gouvernement pour mettre fin à son soutien à la Force multinationale", dans une vidéo diffusée par la chaîne Dubai Television.

Deux autres chauffeurs jordaniens avaient été enlevés, le 26 juillet 2004, en Irak, et la compagnie jordanienne Daoud and Partners qui les emploie a annoncé le lendemain qu’elle cessait ses activités dans ce pays afin d’obtenir leur libération, qui n’a pas encore eu lieu.

Agence France Presse

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source