retour article original

lundi 27 mars 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Soudan (1ère partie) : Du 9 février 2004 au 31 août 2004
AP, 2 août 2004

Soudan : Parachutages et pont aérien pour les réfugiés du Darfour


ROME (AP) - Les Nations Unies ont commencé des parachutages de vivres dans la région du Darfour, dans l’ouest du Soudan, a annoncé, lundi 2 août 2004, le Programme alimentaire mondial (PAM).

Parallèlement, l’Egypte a fait savoir qu’elle avait acheminé par pont aérien des médicaments et d’autres produits de première nécessité.


Le PAM, basé à Rome, a annoncé qu’il avait parachuté, dimanche 1er août 2004, 22 tonnes de nourriture sur la ville de Fur Buranga, dans l’ouest du Darfour, grâce à un Antonov-12. Cette agence de l’ONU prévoit d’envoyer au total quelque 1400 tonnes de nourriture dans une première série de parachutages pour venir en aide à plus de 70000 personnes déplacées par le conflit qui dure depuis 17 mois.

Parallèlement, l’Egypte a acheminé par pont aérien des vivres, des médicaments et d’autres produits de base au Darfour. Un Hercules C-130 a quitté Le Caire et il sera suivi par quatre autres avions transportant des médicaments, des tentes, des vaccins, des ambulances et une équipe médicale, selon des responsables du ministère de la Défense. Ils ont précisé qu’il s’agissait d’un don du Croissant Rouge égyptien, avec l’aide du ministère.

Par ailleurs, la Ligue arabe va tenir la semaine prochaine une réunion extraordinaire pour discuter de la situation au Darfour, à la demande du ministre soudanais des Affaires étrangères, a fait savoir, lundi 2 août 2004, au Caire, le porte-parole de la Ligue arabe. Cette réunion permettra de "discuter de la situation au Darfour à la lumière des derniers développements, notamment la décision du Conseil de sécurité", a précisé Hossam Zaki à l’Associated Press.

Le Conseil de sécurité a adopté, vendredi 30 juillet 2004, une résolution menaçant le gouvernement soudanais de sanctions économiques et diplomatiques s’il ne désarme pas d’ici un mois les milices arabes Janjawid accusées d’atrocités à l’encontre des populations noires dans la région du Darfour. Selon les estimations des Nations Unies, dix-sept mois de violences au Darfour, vaste région de l’ouest du Soudan, ont fait 30000 morts et quelque 2,2 millions de personnes manqueraient désespérément de nourriture et de médicaments. Environ 1,1 million d’habitants du Darfour, dont 500000 enfants, ont été chassés de chez eux, 150000 à 200000 autres se sont réfugiés au Tchad voisin.

Associated Press

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source