retour article original

mardi 28 février 2017
Vous êtes ici Accueil Histoire Les 70 ans de Bretton Woods, de la Banque mondiale et du FMI
mondialisation, 10 août 2014

Histoire : La Banque mondiale au service des puissants dans un climat de chasse aux sorcières

par Eric TOUSSAINT


Le siège de la Banque Mondiale à Washington

Contrairement à une idée reçue, la mission de la Banque mondiale ne consiste pas à réduire la pauvreté dans les pays en développement. La mission que les vainqueurs de la seconde guerre mondiale, principalement les États-Unis et le Royaume-Uni, lui ont attribuée consiste à aider à la reconstruction de l’Europe et, subsidiairement, à favoriser la croissance économique des pays du Sud dont une bonne partie étaient encore des colonies. C’est cette dernière mission qu’on a appelée « développement » et qui a pris de plus en plus d’ampleur. La Banque prête d’abord de l’argent aux métropoles coloniales (Royaume-Uni, France, Belgique) pour mieux exploiter leurs colonies, puis quand celles-ci obtiennent leur indépendance, la Banque mondiale leur impose d’assumer les dettes contractées par leurs ex-métropoles pour renforcer la colonisation et l’exploitation de leurs ressources naturelles et de leur peuple.


Patrice Lumumba, héros de l’indépendance du Congo belge, a été livré à ses ennemis politiques qui l’ont torturé et fusillé, en compagnie de ses partisans Maurice Mpolo et Joseph Okito, le 17 janvier 1961. Un officier belge commandait le peloton d’exécution

Au cours des dix-sept premières années de son existence, les projets soutenus par la Banque mondiale consistent à améliorer des infrastructures de communication et la production électrique. L’argent prêté par la Banque aux pays en développement doit surtout être dépensé dans les pays industrialisés. Les projets soutenus doivent améliorer les capacités d’exportation du Sud vers le Nord afin de satisfaire les besoins de celui-ci et d’enrichir une poignée de sociétés transnationales des secteurs concernés. Durant cette période, les projets en matière d’enseignement, de santé, d’accès à l’eau potable et d’assainissement des eaux usées sont inexistants.

page

AUTEURS 

  • Eric TOUSSAINT

  • Accueil

    éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source