retour article original

lundi 24 juillet 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Soudan (1ère partie) : Du 9 février 2004 au 31 août 2004
AFP, 6 août 2004

Soudan : Une équipe de l’ONU au Darfour


Une équipe de l’ONU doit se rendre, lundi 9 août, au Darfour, région de l’ouest du Soudan en proie à une guerre civile, pour évaluer la situation en vue d’aider au déploiement d’une force de l’Union africaine, a annoncé, vendredi 6 août 2004, le chef de la mission onusienne, Patrick Cammaert.


"Je n’ai pas de commentaire à faire jusqu’à ce que nous nous soyons rendus au Darfour pour évaluer la situation sur le terrain et que nous soyons revenus à Addis Abeba pour discuter avec nos frères de l’Union africaine de ce que nous avons vu", a déclaré à la presse à Addis Abeba M. Cammaert, conseiller militaire de l’ONU.

L’équipe de l’ONU est arrivée, dans la nuit de jeudi 5 août à vendredi 6 août, dans la capitale éthiopienne, siège de l’Union africaine. Elle s’est entretenue, vendredi 6 août 2004, avec de hauts responsables de l’Union africaine, dont le président de la commission de l’Union africaine, Alpha Oumar Konaré. Elle doit se rendre à Khartoum, dimanche 8 août, et être au Darfour lundi 9 août 2004, a précisé M. Cammaert.

"M. Konaré a dit à l’équipe de l’ONU qu’il y avait peu de temps pour déployer des forces au Darfour, puisque la situation change toutes les minutes", a déclaré à l’AFP un porte-parole de l’Union africaine, Adam Thiam. M. Konaré a "demandé à l’équipe d’accélérer son aide (...) avant que la situation soit hors de contrôle", a-t-il ajouté, sans préciser la nature de l’aide que pourrait apporter l’ONU.

L’Union africaine a prévu de déployer, d’ici le 15 août, 300 militaires chargés de protéger les observateurs qui ont pour mission de surveiller le cessez-le-feu au Darfour. Mais elle a annoncé, mercredi 4 août 2004, qu’elle "envisageait" de transformer cette force en mission de paix, avec un effectif de 2000 hommes. Les Etats-Unis, les Pays-Bas et l’Union européenne se sont déjà déclarés prêts à participer à la logistique de cette force.

Le Darfour est en proie depuis février 2003 à une guerre civile opposant des mouvements rebelles à des milices pro-gouvernementales. Un cessez-le-feu a été signé le 8 avril mais n’est pas respecté. Environ 1,2 million de personnes ont été chassées de leurs foyers, et 30000 à 50000 autres tuées.

Agence France Presse

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source