retour article original

vendredi 24 février 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Irak (9ème partie) : Août 2004
AP, 10 août 2004

Irak : L’armée américaine va perpétrer un nouveau "massacre de Fallujah" à Najaf


NAJAF, Irak (AP) - Des hélicoptères américains ont tiré sur des résistants de Moqtada al-Sadr, mardi 10 août 2004, dans le grand cimetière de Najaf, tandis que des patrouilles militaires munies de porte-voix conseillaient aux habitants de rester à l’écart et aux militants de déposer les armes pour quitter la ville sainte s’ils ne veulent pas mourir.


Des chars ont pénétré dans le cimetière, des explosions ont ébranlé les rues, de la fumée noire s’élevait de certains quartiers de la ville sainte du centre-sud de l’Irak, mais les combats avec l’Armée du Mahdi de l’imam radical chiite Al-Sadr paraissaient plus sporadiques que les jours précédents. « Il n’y aura ni trêve ni négociations avec les terroristes », ont prévenu les militaires dans les rues. « Nous demandons aux habitants de coopérer avec l’armée et la police irakiennes. »

Des affrontements peu importants ont éclaté également dans le quartier chiite de Sadr City à Bagdad, malgré le couvre-feu décrété lundi 9 août 2004. Les résistants de l’Armée du Mahdi ont tiré sur des patrouilles américaines et tenté en vain d’ériger des barrages, selon le capitaine Brian O’Malley.

Les résistants sunnites continuent eux aussi leurs actions. Deux soldats américains ont ainsi été blessés, mardi 10 août 2004, dans le centre de Bagdad, par l’explosion d’une mine antipersonnel au passage de leur véhicule, selon l’armée.

Un autre groupe a par ailleurs conseillé dans un message vidéo aux personnes travaillant dans les bureaux du gouvernement à Bagdad de rester chez eux car il comptait attaquer ces locaux à partir de mardi 10 août 2004.

La résistance de tous bords utilise largement les otages pour tenter de chasser les troupes étrangères d’Irak. Alors qu’un homme d’affaires libanais, Antoine Antoun, était libéré, mardi 10 août, après une semaine de captivité, selon son père, un autre homme d’affaires, jordanien, Jamal Sadeq al-Salaymeh, était enlevé à Bagdad, lundi 9 août 2004, d’après l’agence de presse officielle Petra. Ses ravisseurs exigeraient une rançon de 250000 dollars.

Associated Press

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source