retour article original

mardi 22 août 2017
Vous êtes ici Accueil Informations internationales Afrique Algérie
AP, 12 août 2004

Algérie : Reporters sans Frontières dénonce une "justice inique"


Abdelaziz Bouteflika

PARIS (AP) - Reporters sans Frontières (RSF) s’est dite, jeudi 12 août 2004, "indignée" par la condamnation en appel, en Algérie, du directeur du journal "Le Matin" (suspendu de parution), Mohamed Benchicou, à deux ans de prison ferme, dénonçant une "justice inique".

Dans un communiqué, l’organisation de défense de la liberté de la presse estime que "le pouvoir fait payer à Mohamed Benchicou le prix fort de sa liberté de parole". "Avec ce verdict inique, le président Bouteflika montre qu’il ne tolère pas qu’on s’attaque à lui, lançant la machine judiciaire aux trousses des journalistes qui osent encore le critiquer".

Algérie


RSF via son secrétaire général Robert Ménard, note que "ces dernières semaines, les atteintes à la liberté de la presse ont augmenté de façon vertigineuse en Algérie".

Robert Ménard

Condamné pour "infraction à la législation sur les mouvements de capitaux" et incarcéré sur le champ, le 14 juin 2004, Mohamed Benchicou, dont le journal s’est toujours montré le plus virulent envers l’entourage du président, avait écrit en février 2004, en pleine campagne pour la présidentielle, un pamphlet intitulé "Bouteflika, une imposture algérienne".

Le siège de son journal a été vendu aux enchères, et le quotidien a dû arrêter de paraître, sous la pression de l’imprimerie d’Etat, rappelle RSF.

Associated Press

Mohamed Benchicou

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source