retour article original

mardi 22 août 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Irak (9ème partie) : Août 2004
Reuters, 13 mars 2004

Irak : Moqtada Al-Sadr exige la démission du gouvernement potiche


NADJAF, Irak (Reuters) - L’imam chiite Moktada Al-Sadr a appelé, vendredi 13 aoûr 2004 au soir, par la voix de son porte-parole, ses partisans de l’Armée du Mehdi à lutter jusqu’à la mort, et a réclamé la démission du gouvernement de transition "dictatorial" dirigé par Iyad Allaoui.


Moqtada Al-Sadr est retranché dans un sanctuaire de Nadjaf, ville où les forces américaines ont donné l’assaut, jeudi 12 août 2004, après une semaine de combats, sans toutefois oser pénétrer à l’intérieur des mausolées. "Je conseille au gouvernement dictatorial et fantoche de démissionner(...). Le peuple irakien dans son entier réclame la démission du gouvernement. Ils ont remplacé Saddam par un gouvernement pire que lui", a-t-il dit, cité par son porte-parole. "Je ne quitterai pas cette ville sainte", a-t-il dit par ailleurs à ses partisans, qui scandaient "Non, non à l’Amérique !". "Nous resterons ici pour défendre les sanctuaires jusqu’à la victoire ou le martyre !".

Moqtada Al-Sadr a prévenu d’autre part ses partisans que la trêve en vigueur à Nadjaf était peut-être une ruse pour les conduire à déposer les armes. Il a ainsi exhorté ses hommes à poursuivre la lutte dans d’autres villes du centre et du sud de l’Irak, soulignant que le cessez-le-feu n’était en vigueur qu’à Nadjaf même.

Reuters

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source