retour article original

vendredi 24 mars 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Irak (9ème partie) : Août 2004
AFP, AP, Reuters, 15 août 2004

Irak : Les combats reprennent partout entre l’occupant et la résistance


Un soldat néerlandais tué, plusieurs autres blessés en Irak. Reprise des combats à Najaf. Un mort et cinq blessés dans les tirs de mortier à Bagdad. Un officier ukrainien tué par une mine.


Un soldat néerlandais a été tué et plusieurs autres ont été blessés dans des combats, samedi 14 août au soir, entre soldats de la Force multinationale et résistants, dans le sud de l’Irak, a affirmé, dimanche 15 août 2004, un porte-parole militaire. "Des combats ont eu lieu samedi soir, durant lesquels un soldat néerlandais a été tué et plusieurs autres ont été blessés", a déclaré ce porte-parole des troupes britanniques à l’AFP depuis Bassorah, sans être en mesure de donner plus de détails.

Quelque 1300 soldats néerlandais sont stationnés dans la province d’Al-Muthanna, dans le sud de l’Irak, sous commandement britannique.

Reprise des combats à Najaf

Les combats ont repris, dimanche 15 août 2004, dans la ville sainte de Najaf où le canon de char a été entendu du côté du cimetière, au nord du mausolée de l’imam Ali, où sont retranchés des miliciens chiites loyaux au chef Moqtada Al-Sadr. Le journaliste de l’AFP a entendu les tirs des chars et vu de la fumée dans ce secteur.

Les combats, qui opposent l’armée américaine -censée apporter son soutien aux forces de l’ordre irakiennes- aux combattants chiites, avaient été suspendus, vendredi 13 août 2004, pour permettre des négociations qui ont finalement échoué.

Des explosions secouent le cimetière de Najaf

NAJAF (AP) - De puissantes explosions ont retenti, dimanche 15 août 2004, près du cimetière de la ville sainte de Najaf, où sont retranchés un grand nombre de militants dévoués au chef chiite Moqtada Al-Sadr, au lendemain de l’échec des négociations entre les résistants et le gouvernement provisoire irakien.

Environ dix explosions suivies de fusillades ont été entendues, dimanche 15 août 2004 après-midi, en provenance de la zone du cimetière de Najaf.

Les violences ont repris dans la ville sainte, où des combats opposent l’Armée du Mahdi aux forces américaines depuis le 5 août 2004.

Associated Press

Un mort et cinq blessés dans les tirs de mortier à Bagdad

BAGDAD (Reuters) - Une personne a été tuée et cinq autres blessées, par l’explosion de trois obus de mortier, dans une rue située à proximité du lieu où se tient la conférence nationale irakienne, a fait savoir le ministère de l’Intérieur. Selon ce dernier, les obus ont atteint une station de taxis et de bus situé à la lisière de la zone verte, à quelques centaines de mètres seulement du centre de conférence où sont réunis dignitaires politiques et religieux irakiens.

Reuters

Un officier ukrainien tué par une mine

Un officier ukrainien est mort, dimanche 15 août 2004, dans l’explosion d’une mine, dans la province de Wassit au sud de Bagdad, a annoncé le colonel Artur Domanski, porte-parole de la division multinationale sous commandement polonais. L’officier est mort en patrouillant les environs de la ville de Souwaïra, selon le colonel Domanski cité par l’agence PAP. "Aucun autre soldat de la patrouille n’a été blessé", a-t-il déclaré.

L’Ukraine a déployé quelque 1600 soldats depuis septembre 2003 dans la province chiite de Wassit dans le cadre de la Force multinationale.

Agence France Presse

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source