retour article original

dimanche 26 mars 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Etats-Unis (5ème partie) : Août 2004
Le Temps, 17 août 2004

Etats-Unis : Les sociétés privées de sécurité envahissent les champs de bataille avec la bénédiction de Washington

par Pierre HAZAN


Un bombardier B-2 Spirit

L’armée américaine sous-traite la maintenance de ses avions les plus sophistiqués, le bombardier B-2, l’avion de combat F-117, l’avion de reconnaissance U-2, ainsi que de nombre de bateaux militaires.

De même, l’approvisionnement en eau, l’électricité, la construction de routes et de ponts, l’acheminement du courrier, les services médicaux, le déminage sont désormais confiés à des sociétés privées.

Un bombardier F-117 Nighthawk


L’ex-administrateur en Irak Paul Bremer était protégé par des employés de compagnies privées, tout comme l’est encore, sur des fonds du Département d’Etat américain, le président afghan Hamid Karzaï.

Paul Bremer, escorté par des gardes privés

Plus que le Pentagone

Après s’être occupé de la logistique des troupes américaines dans les Balkans (un contrat de 2,2 milliards de dollars), Brown & Root a poursuivi son travail en Afghanistan et en Irak (plus de 4 milliards de dollars de contrat).

Hamid Karzai

MPRI fait sa pub en se vantant d’avoir « plus de généraux -à la retraite- au mètre carré que le Pentagone » et affirme qu’elle peut mobiliser très rapidement des spécialistes du nucléaire comme de la guerre sous-marine !

HMS Tireless

En Colombie, ce sont des employés de sociétés privées qui pilotent des avions de reconnaissance armés et des hélicoptères pour éradiquer les champs de coca. Eux encore qui ont construit le camp de détention de Guantanamo. Eux qui travaillent au centre de renseignement et de communication du US Northern Command basé au Colorado, et chargé de coordonner une riposte contre une éventuelle attaque visant les Etats-Unis. Toujours eux qui ont été agréés par le Département d’Etat pour entraîner des soldats et réorganiser des armées étrangères, notamment au Nigeria, en Bulgarie, à Taïwan et en Guinée équatoriale.

Un mercenaire instructeur

On le voit, la palette d’action des sociétés militaires privées (DynCorp, Blackwater Security Consulting, Halliburton via sa filiale Brown & Root, Lockheed Martin...) est impressionnante. La puissance de ce lobby militaro-industriel commence à inquiéter certains membres du Congrès. « Les Etats-Unis mènent des actions militaires avec des gens dont on n’exige pas le même niveau de responsabilité que des forces armées », explique le républicain Jan Schakowsky.

Des mercenaires au Congo

Lorsque la société Aviation Development Corp., chargée de donner des informations à la CIA sur des avions suspectés de faire du trafic de drogue, s’est trompée et que, sur une mauvaise indication, la chasse péruvienne a abattu un appareil transportant un missionnaire et sa fille, les autorités américaines se sont défaussées de toute responsabilité sur la compagnie.

La prison privée de Jonathan Keith Idema, Brent Bennett et Edward Caraballo, à Kaboul, en juillet 2004

Dans les Balkans, des employés de DynCorp avaient monté un réseau de proxénétisme. Ils ont été licenciés, sans plus. Cas exceptionnel : trois têtes brûlées américaines, accusées d’avoir torturé des Afghans dans un lieu de détention privé, sont en voie d’être jugées à Kaboul. Ces hommes affirment avoir agi en coopération avec le Pentagone dans le cadre « de la lutte antiterroriste ».

Pierre HAZAN

Jonathan Keith Idema, Brent Bennett et Edward Caraballo, devant un tribunal de Kaboul, le 16 août 2004

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

AUTEURS 

  • Pierre HAZAN

  • Accueil

    éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source