retour article original

vendredi 28 avril 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Irak (9ème partie) : Août 2004
AFP, AP, 18 août 2004

Irak : Moqtada Al-Sadr d’accord sur les points de la délégation de la Conférence nationale


Au moins six obus de mortier tirés sur la base polonaise à Camp Babylone.

Les forces irakiennes pourraient lancer l’assaut sur le mausolée d’Ali dès mercredi 18 août 2004, selon le ministre de la Défense.

Le chef chiite Moqtada Al-Sadr a donné son accord aux demandes de la délégation de la Conférence nationale irakienne pour mettre fin à la crise à Najaf.


Au moins six obus de mortier ont été tirés sur la base militaire polonaise à Babylone dans le centre-sud de l’Irak, a déclaré à l’AFP, mercredi 18 août 2004, le porte-parole de l’état-major de l’armée polonaise le colonel Zdzislaw Gnatowski. "Il n’y pas eu de victimes", a-t-il ajouté. "Une groupe de réaction rapide a été envoyé à l’extérieur de la base en réponse à cette attaque".

Selon la télévision privée TVN24, il s’agit de "la plus grande attaque au mortier sur la base polonaise. Elle a duré pendant plus de dix minutes, 10 ou 12 obus ont été tirés, faisant deux blessés légers", selon un correspondant de la télévision dans la base.

Agence France Presse

Les forces irakiennes pourraient lancer l’assaut sur le mausolée d’Ali

NAJAF, Irak (AP) - Le ministre irakien de la Défense, Hazem Chaalan, a déclaré que les forces irakiennes pourraient lancer l’assaut sur le mausolée de l’imam Ali, à Najaf, dès mercredi 18 août 2004, afin de déloger les résistants chiites qui y sont retranchés. "C’est une "journée pour libérer" le mausolée de "son emprisonnement et de sa vile occupation", a souligné M. Chaalan à la chaîne de télévision Al-Arabiya.

Des affrontements opposent l’Armée du Mahdi, es résistants de l’imam chiite Moqtada Al-Sadr, aux forces américaines dans la ville sainte de Najaf depuis près de deux semaines. Les résistants se sont réfugiés dans l’enceinte abritant le mausolée, d’où ils lancent certaines de leurs attaques contre les Américains.

Le ministre d’Etat Qassim Dawoud a déclaré que l’assaut sur le mausolée enverrait un message aux insurgés à travers tout l’Irak. "Ce sera une leçon (...) pour ceux qui se trouvent à Falloujah, Samarra, Mossoul, Youssoufiyah ou Bassora. Il n’y pas de clémence pour ces personnes", a-t-il dit.

Associated Press

Moqtada Al-Sadr d’accord sur les points de la délégation de la Conférence nationale

Le chef chiite Moqtada Al-Sadr a donné son accord aux demandes de la délégation de la Conférence nationale irakienne pour mettre fin à la crise à Najaf, a indiqué, mercredi 18 août 2004, à la chaîne al-Jazira, un porte-parole de M. Al-Sadr, s’étonnant des menaces proférées par le ministre de la Défense. "Nous nous étonnons de la déclaration et de la menace du ministre de la Défense (...) parce que nous avons donné notre accord total à l’initiative présentée par la délégation", a déclaré Ahmed Chaïbani.

Agence France Presse

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source