retour article original

lundi 27 février 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Irak (9ème partie) : Août 2004
AP, 19 août 2004

Irak : L’occupant s’efforce de massacrer les résistants à Bagdad


Des résistants chiites attaquent et incendient le siège de la South Oil à Bassorah.

Au moins dix morts, combattants et civils, dans les combats à Sadr City, jeudi 19 août 2004, selon l’Armée du Mahdi.


BASSORAH, Irak (AP) - Des combattants chiites de l’imam extrémiste Moqtada al-Sadr ont fait irruption, jeudi 19 août 2004, au siège de la société pétrolière irakienne South Oil à Bassorah et mis le feu aux bureaux et entrepôts de la compagnie, ont annoncé des témoins. Les insurgés avaient menacé de saboter les cruciales infrastructures pétrolières du pays pour protester contre la présence des forces américaines dans la ville sainte de Najaf où ont lieu de violents combats.

Les assaillants ont chassé les gardiens, et tiré des grenades dans les entrepôts contenant notamment du matériel de forage. L’incendie a détruit au moins dix entrepôts avant de s’étendre aux bureaux de la société. Lorsque les pompiers sont arrivés, ils ont dû faire demi-tour sous les rafales des assaillants.

L’armée britannique, chargée de la sécurité à Bassorah, n’avait pas de commentaire dans l’immédiat.

Au moins dix morts, combattants et civils, dans les combats à Sadr City, selon l’Armée du Mahdi

BAGDAD (AP) - Les affrontements entre forces américaines et combattants chiites ont fait au moins dix morts, cinq militants et cinq civils, et une vingtaine de blessés, jeudi 19 août 2004, à Sadr City, immense banlieue pauvre de Bagdad, selon Cheikh Hassan al-Athari, représentant de l’imam Moqtada al-Sadr dans le secteur.

Auparavant, Na’eem al-Kaabi, porte-parole de l’Armée du Mahdi, les résistants de Moqtada al-Sadr, faisait état de 50 morts. Avant de revenir sur ses déclarations et de dire qu’il s’agissait en fait du bilan de mercredi 18 août 2004, et qu’il ne pouvait pas le confirmer. La veille, l’armée américaine avait pour sa part fait état de la mort de 50 militants chiites dans le quartier.

Les combats entre Américains et hommes du chef chiite Moqtada al-Sadr durent depuis près de deux semaines à Sadr City. Mais ces derniers jours, l’offensive américaine semble redoubler d’intensité. Des chars américains avançaient dans les rues de Sadr City, jeudi 19 août 2004, et des hélicoptères de combats tiraient sur les insurgés depuis le ciel.

Selon le ministère de la santé, les combats ont fait huit morts et 58 blessés, jeudi 19 août 2004, dans la population civile de Sadr City. De leur côté, les combattants ont souvent leurs propres réseaux médicaux et n’amènent pas leur morts et blessés dans les hôpitaux officiels.

Al-Kaabi a affirmé que les chars et blindés américains assiégeaient totalement Sad City et a juré d’emboîter le pas à l’imam al-Sadr, qui combat à Najaf.

Associated Press

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source