retour article original

lundi 27 février 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Irak (9ème partie) : Août 2004
AFP, 19 août 2004

Irak : Intenses bombardements à Najaf


Intenses bombardements à Najaf. Moqtada Al-Sadr appelle ses miliciens à remettre le mausolée d’Ali à la Marjaïya. Moqtada Al-Sadr refuse de désarmer ses résistants.


Des bombardements intenses ont secoué, jeudi 16 août 2004 au soir, la vieille ville de Najaf, non loin du mausolée de l’imam Ali où les résistants du chef chiite Moqtada Al-Sadr sont retranchés, selon un correspondant de l’AFP sur place. Des appareils américains survolaient le secteur, alors que des tirs d’artillerie lourde étaient entendus du côté du cimetière de la ville, fief des résistants de l’Armée du Mehdi.

Ces combats interviennent quelques heures après que le Premier ministre irakien Iyad Allaoui eut lancé un "dernier appel" aux résistants pour qu’ils déposent les armes et quittent la vieille ville de Najaf.

Moqtada Al-Sadr appelle ses miliciens à remettre le mausolée d’Ali à la Marjaïya

Le chef chiite Moqtada Al-Sadr a appelé, jeudi 19 août 2004, ses résistants retranchés dans le mausolée d’Ali, à Najaf, à évacuer le bâtiment et à le remettre le plus tôt possible à la Marjaïya, la plus haute autorité chiite, dans une lettre obtenue par l’AFP. "Vous devez remettre les clés du mausolée à la Marjaïya le plus tôt possible pour empêcher les infidèles d’entrer dans ce lieu saint", affirme la lettre adressée à "mes chers frères dans le mausolée de l’imam Ali" et signée par M. Al-Sadr. "Je vous ai déjà demandé de le faire, mais vous avez refusé", ajoute-t-elle.

Il était impossible de vérifier dans l’immédiat l’authenticité de la lettre auprès du bureau de M. Al-Sadr à Najaf, secouée par des bombardements intensifs.

Moqtada Al-Sadr refuse de désarmer ses résistants

Le chef chiite Moqtada Al-Sadr a refusé, jeudi 19 août 2004, de désarmer ses résistants, comme l’exige le Premier ministre irakien Iyad Allaoui pour mettre fin au bain de sang dans la ville sainte de Najaf, dans une lettre obtenue par l’AFP. "Que tout le monde sache que cette armée (l’Armée du Mehdi) est la base de l’imam Mehdi (le douzième imam chiite disparu) et que je n’ai pas le droit de la dissoudre", a-t-il dit dans cette lettre.

Agence France Presse

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source