retour article original

dimanche 28 mai 2017
Vous êtes ici Accueil Le lobby juif
Bocage, 5 juillet 2015

Le lobby juif : Le député européen Udo Voigt écrit à Bruxelles en faveur de Horst Mahler


Horst Mahler

Le 2 juillet 2015, le parlementaire européen nationaliste allemand Udo Voigt a déposé une requête auprès de la Commission de Bruxelles en faveur du révisionniste Horst Mahler.


Allemagne

En substance Udo Voigt écrit :

- Dans la République fédérale allemande les procès pour délit d’opinion sont innombrables. Le plus dramatique est celui qui concerne Horst Mahler, 79 ans, emprisonné depuis 2009 ;

- Habituellement, en Allemagne, les détenus sont remis en liberté provisoire quand ils ont purgé les deux tiers de leur peine : ce délai expire le 8 août 2015 ;

- Normalement, il devrait avoir droit à un certain nombre de facilités de détention qu’on accorde généralement aux prisonniers mais ces dernières lui ont été supprimées parce qu’il a écrit un livre philosophique dont le contenu a pourtant été classé, par le chef même de la prison, comme inoffensif ; même la Commission de censure a rejeté, le 11 juin, la mise à l’Index de l’ouvrage ;

- En raison des mauvaises conditions de détention, Horst Mahler est aujourd’hui très malade : outre ses problèmes cardiaques et son diabète, il a été pris de vertiges en rangeant sa cellule et s’est fracturé l’épaule ; il vient d’être transporté au service de soins intensifs de l’hôpital Asklépios où on lui a diagnostiqué une septicémie ;

- Les proches du détenu ont exprimé le soupçon que le pouvoir judiciaire et le pouvoir politique de la République fédérale d’Allemagne pourraient avoir un intérêt à sa disparition prématurée ;

- Vu le comportement de la justice allemande, on ne peut faire autrement que se tourner vers la Commission européenne des droits de l’homme : quelles mesures la commission compte-t-elle prendre pour que soient respectées en Allemagne les valeurs de la Charte des droits fondamentaux et que soit réservé un traitement humain à un prisonnier très gravement malade ?

On admirera le courage de cet Allemand, Udo Voigt, qui fait une telle demande au moment même où, entre autres, deux députés Front national viennent de voter la levée de son immunité parlementaire pour délit d’opinion ! (Une affaire remontant à 2006 qui avait valu à Udo Voigt des poursuites pour racisme et une condamnation en 2014 par le tribunal du Land de Berlin à un an de prison avec sursis pour "appel à la haine raciale et offense" en raison d’une phrase portée sur une affiche de son parti : "Blanc, pas seulement une couleur de tricot ! Pour une vraie équipe nationale".

Bocage

Udo Voigt

https://www.facebook.com/udovoigt.npd?fref=nf

Bruxelles, le 02. juillet 2015

Udo VOIGT, député européen

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source