retour article original

mardi 28 mars 2017
Vous êtes ici Accueil Archives Archives Irak (9ème partie) : Août 2004
AFP, AP, 20 août 2004

Irak : Un pipeline saboté près d’Amara


Deux soldats américains tués par la résistance. Attaque sur un oléoduc dans le sud.


Deux soldats américains ont été tués et trois ont été blessés lorsque leur patrouille est tombée, vendredi 20 août 2004, dans une embuscade tendue par la résistance, près de Samarra, a annoncé à l’AFP un porte-parole de l’armée américaine. L’attaque est survenue vers 18h00 (14h00 GMT) sur une route près de cette ville située à 125 km au nord de Bagdad, a indiqué ce porte-parole.

Au moins 708 soldats américains ont été tués au combat en Irak depuis avril 2003, selon des chiffres du Pentagone.

Agence France Presse

Attaque sur un oléoduc dans le sud de l’Irak

AMARAH (AP) - La police irakienne a accusé, vendredi 20 août 2004, les résistants de l’armée du Mahdi d’avoir attaqué un oléoduc proche d’Amarah, dans le sud du pays.

Des saboteurs ont fait sauter l’oléoduc reliant le champ pétroligère de Bezergan à la raffinerie d’Amarah, à 290 km au sud-est de Bagdad. On ne connaissait pas dans un premier temps l’étendue des dégâts, a précisé le lieutenant Wessam Mohammed, mettant en cause les partisans de l’imam chiite Moqtada al-Sadr.

La résistance de Moqtada al-Sadr, actuellement soulevée dans la ville sainte de Najaf, a menacé de s’en prendre à toutes les installations pétrolières du pays. Jeudi 19 août 2004, le Premier ministre irakien Iyad Allaoui avait estimé que les récents combats avaient coûté à l’Irak 160 millions de pertes à l’exportation du pétrole.

Associated Press

Si vous souhaitez soutenir l’activité du site web interet-general.info, vos dons sont les bienvenus sur le compte de la Banque cantonale de Genève No Z 3267.34.01 Clearing bancaire (CB) : 788 IBAN CH48 0078 8001 Z326 7340 1

Compte de chèque postal : 12-1-2

Veuillez libeller les chèques au nom de : interet-general.info

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source