retour article original

jeudi 8 décembre 2016
Vous êtes ici Accueil Informations internationales Europe Tchéquie
sputniknews, 30 juillet 2015

Tchéquie : De l’argent pour les migrants et pas pour nos enfants ?


Le président Milos Zeman se dit surpris que la République tchèque, qui dispose d’argent pour aider les migrants, n’en ait pas pour les établissements sociaux d’enfants, a déclaré son porte-parole, Jiri Ovcacek cité par le site novinky.cz.


Tchéquie

Le président fait allusion aux établissements qui s’occupent d’enfants abandonnés ou récupérés par les services sociaux car ils se trouvaient dans une situation si critique qu’ils avaient besoin d’une aide urgente. Ces institutions, appelées Klokanky, pourraient être fermées à cause de l’endettement du fonds qui participait à la création de ce projet social. "Le président regrette que l’on n’ait pas réussi à trouver 30 millions de couronnes pour les Klokanky qui se préoccupent des enfants tchèques, étant donné que la somme de l’aide aux migrants sera dix fois plus élevée", a annoncé M. Ovcacek. De plus, le président Zeman a été surpris par la décision d’héberger 1500 migrants dans la République tchèque, alors que la Pologne, dont la superficie et la population sont beaucoup plus grandes, en accueillera 2000. Selon M. Ovcacek, le président considère que la République tchèque doit héberger des migrants dont la culture est proche de celle du pays.

sputniknews

Milos Zeman

Liens liés a l'article.sputniknews

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source