retour article original

mercredi 7 décembre 2016
Vous êtes ici Accueil Informations internationales Afrique Libya
rt.com, 4 août 2015

La Libye enquête sur une vidéo montrant l’un des fils du colonel Kadhafi se faire tabasser en prison

Vidéo


Une victime de la torture en Libye

Dans une prison de Tripoli, des gardiens de prison auraient tabassé le fils de Mouammar Kadhafi récemment condamné à mort. La justice libyenne enquête sur la base de la vidéo qui a capturé la scène pour faire la lumière sur cette affaire.


Libya

Après avoir fui la Libye en 2011, Saadi Kadhafi s’est trouvé assigné à résidence à Niamey avant que le Niger ne décide de l’extrader en Libye. Le fils de Mouammar Kadhafi, Saïf al-Islam, et huit responsables de l’ancien régime, ont été condamnés à mort la semaine dernière. Selon association de défense des droits de l’homme, notamment Amnesty International et Human Rights Watch, le procès de Saïf al-Islam Kadhafi a été entaché de graves irrégularités. Ce dernier n’était pas présent lorsque la décision de justice a été rendue, parce qu’il a été capturé par un groupe rebelle dans la ville de Zentan. Saïf al-Islam a été reconnu coupable de crimes de guerre perpétrés lors de l’insurrection de 2011 qui a conduit à la chute du régime de son père. Après ces bouleversements historiques, la Libye s’est enfoncée dans le chaos, car différents groupes rebelles alimentent un conflit armé qui ravage le pays et par lequel chacun d’eux espère parvenir à prendre le contrôle de la totalité du territoire libyen.

Saadi Kadhafi

Dans une prison de Tripoli, des gardiens de prison auraient tabassé le fils de Mouammar Kadhafi récemment condamné à mort. La justice libyenne enquête sur la base de la vidéo qui a capturé la scène pour faire la lumière sur cette affaire. Dans une vidéo diffusée après que le tribunal a condamné Saïf al-Islam à mort, on voit des gardes tourmenter et tabasser son frère Saadi. Ils le frappent au visage lors d’un interrogatoire, puis le mettent au sol et attachent ses pieds à une étagère. En même temps, il entend les cris des autres prisonniers tabassés à l’extérieur de la pièce. Même si l’authenticité de cette vidéo ne peut pas être vérifiée de manière absolue, le procureur général de Tripoli a fait savoir qu’il avait ordonné d’enquêter pour identifier les gardiens que l’on voit sur les images et « prendre des actions légales à leur encontre ». Ces images peuvent choquer les personnes sensibles.

rt.com

Vidéo : تعذيب الساعدي القذافي

https://www.youtube.com/watch?t=549&v=HgEjbYnRGZU

Accueil

éditeur : Frank Brunner | ouverture : 11 novembre 2000 | reproduction autorisée en citant la source